Imago

Mesnil, Djhone à Forbach

Mesnil, Djhone et Nzola font leur rentrée
Par Eurosport

Le 23/05/2008 à 09:50Mis à jour

Leslie Djhone, Romain Mesnil, Teresa Nzola Meso font leur rentrée dimanche à la réunion de Forbach. Yves Niaré, qui a récemment battu son propre record de France du poids, sera également de la partie tout comme Ronald Pognon qui espère accélérer après deu

Pour leur rentrée, Romain Mesnil, Leslie Djhone et Teresa Nzola Meso vont peut-être se faire voler la vedette dimanche, lors de la réunion de Forbach, en Moselle, tant Yves Niaré a frappé fort en battant à deux reprises en un mois son record de France du poids. Le colosse d'Issy-les-Moulineaux (1,95 m, 127 kg) a amélioré au total de 51 cm sa meilleure marque pour la porter à 20,72 m dimanche dernier à Versailles. Désormais à l'aise avec la technique de lancer en rotation, qu'il a mis quatre ans à assimiler, Niaré s'est fixé pour objectif de "faire mieux que l'an dernier à chaque meeting" . En l'occurence 20,06 m à Forbach.

Mesnil, Djhone et Nzola Meso sortent, eux, d'une lourde préparation en avril-mai et leurs performances pourraient s'en ressentir. "J'ai essayé de garder du jus pour Forbach, tempère Mesnil, vice-champion du monde et d'Europe à la perche. Cela devrait être correct. J'aimerais bien faire 5,70 m rapidement." La concurrence de Jérôme Clavier, 4e aux Mondiaux en salle à Valence, pourrait l'y aider, si le ciel se montre clément. Le rendez-vous planétaire en Espagne a été une déception pour Nzola Meso, éliminée dès les qualifications au triple saut. "Elle a mis trois-quatre semaines à s'en remettre", reconnaît son entraîneur Zoran Denoix. Mais depuis tous les voyants sont au vert. "Elle a battu tous ses records de loin, loin, loin", ajoute-t-il, même si son premier saut (le "cloche") n'est pas encore au point.

Djhone, lui, veut "essayer de partir vite" dimanche, avant de se frotter aux meilleurs le 6 juin à Oslo, en Golden League. "Je vais voir où j'en suis", explique le 5e des Mondiaux d'Osaka sur 400 m, encore "dans le flou". Ronald Pognon espère accélérer après avoir bloqué aux 60 m lors de ses deux premiers 100 m, à Doha (10.29) et Montgeron (10.35). "Comme nous sommes dans une phase intensive, les chronos baisseront après", prévient toutefois son entraîneur Pierre-Jean Vazel.

0
0