Mo Farah va devoir digérer. Et pour l'instant, le quadruple champion olympique a bien du mal à le faire. Battu lundi par Ellis Cross (25 ans) lors d'un 10.000 mètres sur route, à Londres, le Britannique, qui n'avait pas réussi à se qualifier pour les JO de Tokyo en raison d'une blessure à un pied, pourrait bien remettre en cause son futur. Du haut de ses 39 ans, toutes les hypothèses sont envisagées.
J'ai eu une longue carrière
Birmingham Grand Prix
Le relais 4x100m à la recherche de son identité
21/05/2022 À 11:25
Au micro de la BBC, le médaillé d'or sur 5.000 et 10.000 mètres aux JO de Londres en 2012 et de Rio en 2016 a confié que, pour s'aligner, "votre corps doit être prêt", "il faut être dans le bon état d'esprit" et "capable de rivaliser avec les autres". "Aujourd'hui (dimanche), c'était un jour difficile. Ellis a très bien couru pour l'emporter ici. Mais il faut savoir où on en est. A cet instant, je ne sais même pas. Il faut prendre course après course et voir ce que le corps est capable de faire. Je ne rajeunis pas, n'est-ce pas ?", a-t-il poursuivi. Dimanche, Farah n'a pas pu faire mieux que 28 minutes et 44 secondes, une minute de plus que son meilleur temps sur ce type de course.
"J'ai fait de bons blocs d'entraînements, mais cela a été tellement, tellement long -- neuf mois -- depuis ma dernière course (...) J'aime ce sport et j'aime ce que je fais. J'ai eu une longue carrière mais il y a beaucoup de jeunes qui percent et c'est agréable de le voir", a conclu le coureur.
Athlétisme
Pour son retour, Jacobs passe sous les 10 secondes et regoûte au succès
18/05/2022 À 16:11
Doha
Pas de record, mais Duplantis a encore survolé les débats
14/05/2022 À 17:51