Les Bleus débutent mal

Les Bleus débutent mal
Par Eurosport

Le 07/03/2008 à 13:30Mis à jour

Début de Mondiaux difficiles pour l'équipe de France à Valence. A la longueur et au triple saut, Salim Sdiri et Teresa Nzola Meso ont été éliminés en qualifications. Seul Martial Mbandjock a répondu présent. Le Français a pris la 2e place de sa série sur

La 12e édition des Mondiaux en salle n'a pas commencé comme l'équipe l'aurait voulu. Trois représentants tricolores étaient en lice vendredi matin pour la première des trois journées de compétition à Valence. Véritable espoir de médaille en triple saut, Teresa Nzola Meso était la première à en découdre sur la piste du Vélodrome Luis-Puig. Mais la recordwoman nationale de la spécialité (14,53m) n'est pas parvenue à décrocher son billet pour la finale qui aura lieu samedi à 17h05. Nzola Meso n'a pris que la 9e place (les huit premières passaient) du concours dominé par Hrysopiyi Devetzi (14,63m). Une marque signée par la Grecque dès sa première tentative.

Comme aux Mondiaux d'Osaka (10e) en août dernier, la Française est sortie dès les qualifications. Ses trois sauts (13,99m au 1er essai, 14,17m au 2e et 14,10 au 3e) doivent lui laisser des regrets puisqu'elle a terminé à 3 centimètres de la Kazakh Olga Rypakova, 8e et dernière qualifiée. "Trois centimètres, c'est le jeu, a-t-elle déclaré. Je ne suis pas spécialement déçue. On ne peut pas toujours gagner. Je n'ai pas de regrets, car j'ai donné le meilleur de moi-même. Je n'ai pas dit que j'étais une leader, c'est vous qui m'avez collé cette étiquette. De toute façon, mon principal objectif, ce sont les jeux Olympiques ".

A la longueur, Salim Sdiri a connu le même sort dans un scénario quasi-identique. A un centimètre près. Le Français a débuté son concours par un bond mesuré à 7,74m. Son deuxième saut a compté pour du beurre (5,72m). Avant de s'élancer lors de sa troisième et ultime tentative, il occupe la 11e place provisoire. Son dernier saut (7,78m) sera le meilleur de sa journée mais restera insuffisant pour se hisser en finale. Comme Nzola Meso, Sdiri doit se contenter de la 9e place. Seuls trois hommes ont atteint la marque qualificative (7,95m) : le Sud-Africain Godfrey Mokoena (8,01m), le Saoudien Mohamed Salman Al Khuwalidi (8,00m) et le Britannique Christopher Tomlinson (7,95m). A noter que le Grec Louis Tsatoumas est passé à travers (10e et éliminé avec 7,77m).

Mbandjock : "Aller en finale"

Le seul rayon de soleil dans le camp tricolore est venu de Martial Mbandjock. Aligné au couloir n°1 de la 4e des huit séries du 60m, le sprinteur de Roubaix a parfaitement géré son entrée en matière en Espagne et s'est qualifié pour les demi-finales de la mini ligne droite. Mbandjock (6"72) n'a été devancé que d'un centième par l'Italien Simone Collio (6"71). Tous les favoris ont passé le cap de ce premier tour où seuls les deux premiers de chaque série et les 8 meilleurs chronos des "éliminés" pouvaient continuer l'aventure à Valence : Michael Rodgers (6"62), meilleur temps des qualifiés, Olusoji Fasuba (6"64), Yhann Plummer (6"65), Brendan Christian (6"67) Dwain Chambers (6"69), Simeon Williamson (6"69), Francis Obikwelu (6"70), Kim Collins (6"70), Andrey Yeposhin (6"76).

Après sa course Mbandjock était visiblement satisfait : "Je peux faire une belle surprise. J'ai beaucoup couru en grands championnats l'an dernier et c'est le métier qui rentre. J'essaie désormais de ne pas faire les erreurs antérieurement, de ne pas anticiper la course ". Et de rajouter : "Je veux aller en finale et faire un tour de plus qu'à Birmingham (aux Championnats d'Europe indoor 2007, ndr). Quand je vois une piste comme ça et l'adversité, je me dis que c'est bon pour améliorer mon record (6.65)".

La première journée des Mondiaux de Valence reprend à 16h et est à suivre en direct commenté sur notre site.

0
0