Scanpix

Robles prend la porte

Robles prend la porte
Par Eurosport

Le 08/03/2008 à 10:30Mis à jour

Terrible coup de tonnerre à Valence ! Le Cubain Dayron Robles, favori à la médaille d'or du 60m haies, a été éliminé dès les séries. Le Cubain, qui était dans la série de Liu Xiang, a cru à un faux-départ du Chinois, s'est arrêté juste après s'être éjecté

Terrible désillusion pour Dayron Robles. Le Cubain, grand favori du 60 m haies après s'être approché à trois centièmes du record du monde le mois dernier, a été éliminé dès les séries des Mondiaux en salle de Valence, en croyant par erreur à un faux départ, samedi. Robles, vice-champion du monde sur la distance il y a deux ans, a coupé son effort en sortant des starting-blocks, trottinant en pensant que le starter allait rappeler les concurrents. Quand il a vu que tous les athlètes poursuivaient leur effort, il a accéléré, mais avec déjà une haie de retard sur ses adversaires, parmi lesquels figuraient le champion olympique du 100 m haies Liu Xiang: il n'a pas pu refaire son retard et a fini dernier en 8 sec 53/100.

Le Cubain, effondré à l'arrivée, ne s'est pas arrêté en zone mixte pour s'exprimer sur cet incident rarissime. Il a peut-être cru à un faux départ de Liu, qui a réagi avec un temps exceptionnel (0.105) dans le couloir voisin, à cinq millièmes de la limite autorisée (0.100), avant de prendre la 2e place derrière le Letton Stanislavs Olijars. Le Français Samuel Coco-Viloin, qui a bénéficié de cette mésaventure pour prendre la 4e et dernière place qualificative de la série en 7 sec 85, ne s'est pas rendu compte de l'erreur de Robles. "J'ai fait ma course et j'ai seulement vu à l'arrivée que Robles n'était pas là , a-t-il déclaré. On n'entendait pas très bien le signal. "

Liu désolé pour Robles

Le champion olympique du 110m haies s'est lui dit "désolé" pour le Cubain Dayron Robles après son élimination rocambolesque. "Je suis vraiment désolé pour Dayron", a déclaré Liu, auteur d'un temps de réaction exceptionnel (0.105) dans le couloir voisin du Cubain, à cinq millièmes de la limite autorisée (0.100). "Je suis vraiment parti très vite et je pense que c'est ce qui l'a déstabilisé. Je pense qu'il a manqué d'expérience, car en cas d'incertitude, c'est mieux de continuer à courir jusqu'à ce que vous entendiez le second coup de feu (utilisé par le starter pour rappeler les athlètes en cas de faux départ)", a-t-il ajouté.

Vendredi matin, il y avait déjà eu de gros problèmes de starter, notamment au départ du 60 m haies du pentathlon. Les concurrentes s'étaient mises en place quatre fois dans les starting-blocks avant de se relever à cause de problèmes techniques. Elles avaient ensuite attendu cinq à dix minutes que ces soucis soient réglés. Robles, 21 ans, avait déjà vécu une mésaventure au départ il y a deux semaines lors de la réunion de Bercy. Il s'était arrêté après la première haie en entendant un bruit ressemblant à un sifflet, venant soit des tribunes, soit de la musique, qui n'était pas coupée pendant les épreuves ce soir-là.

0
0