Une histoire de centième. Pascal Martinot Lagarde voulait l’or, il se contente de l’argent, pour un centième. Un souffle. Arrivé favori en Pologne avec la meilleure performance mondiale de l’année sur la distance (7''45), le Français s’est incliné en finale du 60m haies (7’’46). Il laisse le titre de champion du monde en salle à l’Américain Osaghae (7’’45). Il pourra se consoler en partageant le podium avec Garfield Darien, qui se classe troisième de la finale en 7’’47.
Pour Martinot-Lagarde, cette médaille marque la fin d’un période difficile. Handicapé par une blessure au dos depuis six mois, le Français n’avait pas pu défendre dignement ses chances aux Mondiaux de Moscou, qu’il avait quittés dès les séries. Il se console ce dimanche avec l’argent, qui lui laissera sans doute quelques regrets : le temps de l’Américain, il l’avait dans les jambes. Mais l’apprentissage continue pour l’athlète de 22 ans, dont la marge de progression est encore grande.

Trois médailles à sept

Mondiaux en salle
Lesueur, un bond en or
09/03/2014 À 15:24
Garfield Darien ramène lui sa première médaille en Championnats du monde après plusieurs breloques gagnées au niveau européen. Après l’or d’Eloyse Lesueur plus tôt dans la journée, la délégation tricolore revient avec une médaille de chaque couleur des Mondiaux polonais. Une belle performance, seulement sept athlètes français avaient fait le déplacement à Sopot.
Le tweet de Sopot 2014
Mondiaux en salle
Pour les Bleus, l'avenir s'annonce radieux
10/03/2014 À 08:14
Mondiaux en salle
La Cubaine Silva championne du monde de la perche
09/03/2014 À 18:38