Getty Images

Totalement dans le coup, Darien jouera une médaille sur le 110m haies

Totalement dans le coup, Darien peut rêver d'une médaille

Le 06/08/2017 à 21:39Mis à jour Le 07/08/2017 à 08:41

MONDIAUX 2017 - Deuxième de sa demi-finale, dimanche soir à Londres, Garfield Darien s'est qualifié pour la finale du 110m haies. En pleine forme, le Français a signé le deuxième temps des demies derrière le Jamaïcain Omar McLeod et pris date pour la finale qui se disputera lundi soir. Il y jouera une médaille deux années après sa finale disputée à Pékin.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Garfield Darien a pris date. Aérien et très rapide lors de sa demie, le Français s'est qualifié pour la grande finale sur le 110m haies, dimanche soir à Londres, en claquant un chrono canon en 13"17. Il disputera sa finale lundi soir à 22h30 avec de grands espoirs de médaille. En l'absence de Pascal Martinot-Lagarde et Dimitri Bascou, il a démontré qu'il avait l'étoffe d'un patron.

Vidéo - Deuxième temps des demies, Darien aura un coup à jouer en finale du 110m haies : sa qualification

00:40

Deux années après sa seule finale mondiale disputée en 2015 à Pékin, où il avait pris la dernière place, le Lyonnais va pouvoir bomber le torse : il visera cette fois une breloque. Auteur d'une demie pleine, le Français a signé une copie sans faute note dans l'exécution. Il l'a surtout fait en évoluant dans une demie très relevée. C'est peut-être ça la plus grande nouvelle.

McLeod encore intouchable

"Je voulais une belle demi-finale pour me préparer pour la finale. J'avais les trois premiers du bilan mondial, c'était une demie sympa. Je sais que des gens pensaient que j'allais m'effondrer, mais ça n'a pas été le cas. Mon père m'a calmé à l'échauffement, pendant lequel j'étais très bien", a indiqué Darien après la course.

Deuxième de sa demie derrière le champion olympique en titre, le Jamaïcain Omar McLeod, auteur d'un chrono en 13"10, Darien a également signé le deuxième meilleur temps des demi-finales devant des clients comme Sergey Shubenkov (13"22), Orlando Ortega (13"23) et l'Américain Aries Merritt (13"25), actuel recordman du monde.

"En séries (dimanche matin), j'avais poussé au début puis je m'étais arrêté à la trois (ndlr : 3e haie). Là, j'ai prolongé un peu plus. Avec un peu plus d'envie, je suis capable d'aller chercher un meilleur chrono. Ça va être ma deuxième finale consécutive. Ca n'est pas négligeable. Il faudra être technique et mettre un peu plus de rythme", a ajouté le hurdler tricolore.

Garfield Darien - Mondiaux 2017.

Garfield Darien - Mondiaux 2017.Getty Images

0
0