Le Jamaïcain Tajay Gayle a créé la surprise en devenant champion du monde du saut en longueur grâce à un bond à 8,69 m samedi à Doha, devenant le 10e meilleur performeur de l'histoire.
L'athlète de 23 ans a déjoué les pronostics qui donnaient favori le Cubain Juan Miguel Echevarria, meilleur sauteur cette saison. Gayle, dont le record personnel était 8,32m, a devancé l'Américain Jeff Henderson (8,39 m) et Echevarria (8,34 m). Qualifié sur le fil, il a réussi un sacré tout de force en finale.
Mondiaux
Deux médailles, six finalistes : cote d'alerte pour les Bleus à dix mois des Jeux
06/10/2019 À 23:58
Gayle a tout simplement signé les deux meilleurs sauts de tout le concours. Avec un 8,46 mètres et, évidemment, ce premier bond qui l'a propulsé dans l'histoire : 8,69m. Seuls Bob Beamon (1968), Carl Lewis (1988), Mike Powell (1991) et Ivan Pedroso (1995) ont gagné un grand championnat, Jeux Olympiques ou Mondiaux, en sautant plus loin que lui.
Mondiaux
L'Amérique plus que jamais triomphante
06/10/2019 À 22:41
Mondiaux
"On n'a pas préparé ces Mondiaux comme on aurait dû", déplore le président de la FFA
06/10/2019 À 21:46