Eurosport

Suspension de Calvin levée : "la blague de l’année" pour Yoka

Suspension de Calvin levée : "la blague de l’année" pour Yoka

Le 13/04/2019 à 12:36

Tony Yoka, un brin amer, a commenté sur Twitter la décision du Conseil d’Etat de lever la suspension de la fondeuse Clémence Calvin.

"La blague de l’année". Tony Yoka n’y va pas par quatre chemins à l’heure de commenter la décision du Conseil d’Etat de lever vendredi la suspension provisoire à titre conservatoire de l'athlète Clémence Calvin, épinglée pour manquement au règlement antidopage. La vice-championne d’Europe du marathon est accusée par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) de s’être soustraite à un contrôle inopiné à Marrakech, le 27 mars dernier.

Une décision que le champion olympique de boxe, suspendu un an pour défaut de localisation, ne goûte pas du tout. "PTDR la blague de l’année", a réagi le poids lourd sur son compte Twitter, samedi matin. "Moi, on me lynche parce que je n’ai pas dit où je suis allé en vacances après les JO et elle, on lève la suspension", a regretté Yoka.

Suspecté de jalousie et de vouloir stigmatiser la fondeuse de 28 ans par un utilisateur du réseau social, Yoka lui a répondu : "J’ai pris un an moi car je n’ai pas donné l’adresse de mes vacances après les JO et je devrais rien dire ?"

0
0