C'est une tuile. Principale chance de médaille française en athlétisme pour les prochains Jeux Olympiques, Renaud Lavillenie s'est blessé à la cheville gauche à l'échauffement du meeting de Sotteville-Lès-Rouen ce dimanche. Emmené à l'hôpital pour passer des examens complémentaires, le perchiste de 34 ans a inquiété tout le groupe France à deux semaines des JO de Tokyo (23 juillet - 8 août).
Mal retombé sur le tapis de réception à l'échauffement, l'ancien recordman du monde et champion olympique 2012 était revenu à un niveau très intéressant cette année, avec notamment une barre à 5,92 m cette année, le plaçant deuxième meilleur performeur mondial en 2021 derrière le phénomène Armand Duplantis.
Tokyo 2020
Toujours plus haut, toujours plus loin : JuVaughn Harrison, nouvelle star des sauts
IL Y A 5 HEURES
Pas épargné par les blessures ces dernières années, le Français a cependant tenu à rassurer ses fans dans un tweet publié dans la foulée. "Je sors de la clinique avec un verdict 'encourageant'. Pas de fracture, une grosse entorse. Le compte à rebours est lancé", a-t-il écrit tout en ajoutant : "Clairement pas le scénario idéal pour ma dernière compétition avant les JO". On croise les doigts pour lui et pour l'équipe de France.
Tokyo 2020
Maman la plus rapide du monde, Fraser-Pryce prendra sa retraite en 2022
IL Y A 6 HEURES
Tokyo 2020
Pourtant, Thompson-Herah revient de loin : "Je pense que j'aurais pu faire ce temps avant, en 2016"
IL Y A 6 HEURES