Victor Wembanyama, les attentes sont immenses autour de vous. Comment faites-vous pour garder la tête sur les épaules?
Victor Wembanyama. : "J'ai envie de répondre 'simplement' même si cela peut ne pas paraître simple pour tout le monde. Je reste fidèle à moi-même. J'ai l'impression que c'est vraiment dans ma nature, de ne pas changer mes habitudes positives. J'aime bien quand on me fait remarquer que je n'ai pas changé malgré ce qui m'arrive."
Le fait d'être issu d'une famille de sportifs aide ?
Betclic Élite
Première défaite de Villeurbanne, Monaco sans peine
17/10/2021 À 18:07
V.W. : "J'ai de la chance d'avoir une famille comme la mienne. Mais je ne leur complique pas la tâche. Ils s'occupent très bien de moi pour gérer mon quotidien. Et je ne laisse pas les choses me monter à la tête."

"Le contre de Batum, l'action la plus importante de toute l'histoire du basket français"

Vous êtes en avance au basket mais aussi scolairement avec le bac déjà en poche. Vous allez dorénavant vous focaliser sur votre sport ?
V.W. : "Je vais aussi participer à des petites formations. Ce n'est pas forcément pour obtenir un diplôme mais pour rester cultivé tout simplement. Bientôt je vais commencer à apprendre l'espagnol et faire une formation de dessin. J'aime bien dessiner. Être seulement dans le basket, ce n'est pas la façon dont j'ai envie de vivre. J'ai besoin de stimulation cérébrale, de réflexion dans ma vie. J'aime bien penser, trouver des réponses à mes questions. J'aime bien lire aussi. Ça permet de me détendre. C'est un plaisir, comme manger de la bonne nourriture."
C'est un rêve de faire les JO à Paris mais pour l'instant cela ne prend pas trop de place dans mon esprit
Les Jeux olympiques, organisés à Paris en 2024, vous ont-ils toujours fait rêver ?
V.W. : "Oui mais je préfère me donner des objectifs logiques pour être dans une certaine continuité en fait. C'est un rêve de faire les JO à Paris mais pour l'instant cela ne prend pas trop de place dans mon esprit. La graine de Paris 2024 va germer au fur et à mesure du temps. J'espère que cela deviendra un objectif concret."
Comment êtes-vous venu au basket ?
V.W. : "J'ai l'impression que cela a toujours été là. Petit, j'étais doué dans tous les sports. Au basket aussi donc j'étais surclassé. J'aimais ça comme n'importe quel enfant aime jouer. Aujourd'hui, j'aime toujours cela de la même manière. C'est un jeu avant tout."

Parker : "Si je n’avais pas gagné avec l’Equipe de France, je n’aurais pas réussi ma carrière"

Pourquoi avoir choisi l'ASVEL ?
V.W. : "Ce sont les moyens mis en place. C'est un programme précis où on ne laisse rien au hasard et qui me paraît adéquat pour la suite de ma formation et ma progression."
Comment cela se passe avec Tony Parker ?
V.W. : "Pour chaque joueur de notre équipe, il est toujours disponible. On a une bonne relation. Ce n'est que du bonus que ce soit lui à la tête du club. C'est un peu une lanterne pour nous guider et me guider plus particulièrement."
Vous bénéficiez d'une impressionnante motricité par rapport à votre taille. Avez-vous dû la travailler ?
V.W. : "C'est totalement naturel. La raison pour laquelle les joueurs de grande taille sont moins agiles en général, c'est parce qu'ils ont grandi très vite. Le corps grandit tellement vite qu'il ne peut pas s'habituer aux changements de mensurations. J'ai eu la chance d'être grand dès mon enfance. Dès la primaire, je faisais la taille de mes profs ! J'ai pris de l'avance et au final j'ai eu une croissance normale. Là en deux ans, j'ai dû prendre un centimètre. La motricité, je n'ai donc pas eu besoin de la travailler."
Une dérogation pour la draft dès 2022 ? Si une réforme rend cela possible, nous étudierons bien sûr cette possibilité avec mon entourage
Espérez-vous obtenir une dérogation pour vous présenter à la Draft dès 2022 ?
V.W. : "Si une réforme rend cela possible, nous étudierons bien sûr cette possibilité avec mon entourage. Mais il ne faut pas précipiter les choses. Je reste concentré sur les deux saisons à venir avec l'ASVEL."
Avez-vous un ou des modèles ?
V.W. : "J'aime bien des joueurs mais pas un en particulier. Je m'inspire du bon de beaucoup de joueurs mais je ne peux pas prendre de modèle. Je pense que ce ne serait pas assez ambitieux. Je veux créer quelque chose de nouveau, d'original
Betclic Élite
L'ASVEL étrille Dijon, Monaco dompte Le Mans
10/10/2021 À 17:38
Betclic Élite
Monaco chute lourdement, Chalons, Le Mans et l'Asvel confirment
05/10/2021 À 20:50