Getty Images

Ces Lakers n’ont aucune saveur sans LeBron James

Sans LeBron, les Lakers ne mettent plus un pied devant l'autre

Le 07/01/2019 à 07:51Mis à jour Le 07/01/2019 à 08:45

NBA – Toujours privés de LeBron James, mais aussi de Kyle Kuzma et Rajon Rondo, les Los Angeles Lakers se sont inclinés pour la cinquième fois en six matches sur le parquet des Minnesota Timberwolves (86-108). Les Californiens continuent de descendre dangereusement au classement de la Conférence Ouest.

Le match : Towns et Wiggins enfoncent les Lakers

Les dirigeants des Lakers ne voulaient pas reproduire les mêmes scénarios qu’aux Cavaliers. Pourtant, c’est exactement ce qui est en train de se passer : comme à Cleveland au cours des quatre dernières années, les équipes de LeBron James sont perdus quand le King n’est pas là. Peut-être est-ce que parce que la superstar a un niveau de jeu très élevé qui masque les lacunes de ses coéquipiers. Ou alors peut-être aussi que James monopolise tellement le ballon que ses camarades sont à court de rythme dès qu’ils doivent jouer différemment. Toujours est-il que les Angelenos ont pris une nouvelle rouste cette nuit, cette fois-ci contre les Wolves (86-108).

C’est déjà leur cinquième défaite en six matches sans James et ça devient inquiétant. Surtout que le quadruple MVP, blessé à l’aine, pourrait encore manquer plusieurs matches. Luke Walton et ses joueurs doivent trouver une solution pour limiter la casse en son absence. Les jeunes Brandon Ingram et Lonzo Ball sont responsabilisés en l’absence de LeBron et ils déçoivent. Ingram a fini avec 13 points à 5 sur 16 aux tirs et Ball n’a pas marqué le moindre panier (6 rebonds, 4 passes) ! Ils doivent se montrer plus agressifs. Plus dominants.

En face, les Wolves se sont reposés sur leurs deux jeunes stars Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins. Ils ont chacun inscrit 28 points. Cette large victoire n’a pas pu sauver Tom Thibodeau, démis de ses fonctions de coach et de Président à l’issue de la rencontre. La crise liée au transfert de Jimmy Butler, plus tôt cette saison, a finalement eu raison de ses postes. La franchise veut reconstruire. Pour en revenir aux Lakers, ils sont toujours huitièmes à l’Ouest mais avec une avance beaucoup plus fine sur le neuvième.

Le joueur : D’Angelo Russell s’affirme de plus en plus

D’Angelo Russell est l’un des hommes en forme du moment. Et ses Brooklyn Nets se portent très bien, même s’ils agissent dans l’ombre. La franchise est assez peu exposée médiatiquement malgré son implantation dans un quartier de New York. En tout cas, elle gagne. Elle vient de décrocher sa troisième victoire de suite en battant les Bulls cette nuit (117-100). Un succès dont Russell a encore été à l’origine. Le meneur a inscrit 28 points. C’est déjà la quatrième rencontre de suite à plus de 20 points pour l’ancien joueur des Lakers. Il passe un cap cette saison. Son équipe aussi. Les Nets n’ont gagné que 28 fois l’an dernier. Ils en sont à 20 victoires en 41 matches aujourd’hui. Et ils sont même septièmes à l’Est.

La statistique : 500

500 trois-points en carrière pour Dwyane Wade. Le Heat s’est fait malmené contre les Hawks (défaite 82-106) et les Floridiens ont été sacrément maladroits. Mais le triple champion NBA, auteur de 11 points et donc de son cinq-centième panier primé en carrière, a rejoint LeBron James et Michael Jordan sur la liste des basketteurs à avoir compilé 20 000 pions, 5000 passes, 4000 rebonds, 1500 interceptions et 500 trois-points en carrière. Chapeau la légende.

La fin de série : Les Wizards ont stoppé le Thunder

Le nouveau triple-double de Russell Westbrook, le douzième de la saison, n’a rien changé. Le MVP 2017 a compilé 22 points, 15 rebonds et 13 passes cette nuit mais le Thunder n’a pas réussi à enchaîner un quatrième succès consécutifs. Les joueurs d’Oklahoma City ont perdu contre les Wizards (98-116). Bradley Beal (25 pts) et Otto Porter (20 pts en sortie de banc) ont fait la différence pour Washington.

Les Français : Tony Parker un peu plus dans la légende

Une belle nuit pour les représentants de l’hexagone. Tony Parker a dépassé la légende Bob Cousy au classement des meilleurs passeurs de tous les temps en NBA. Il en distribué 6 contre les Suns pour devenir le dix-septième passeur le plus prolifique de l’Histoire de la ligue. Il a d’ailleurs fortement contribué au succès de son équipe cette nuit (119-113) en ajoutant 20 points. Nicolas Batum a lui compilé 8 pts, 4 rbds et 4 pds. Dans le camp d’en face, Elie Okobo a inscrit 4 pts pour les Suns.

Belle performance pour Ian Mahinmi, proche du double-double (9 pts, 10 rbds) en sortie de banc. Moins de réussite pour Evan Fournier qui a inscrit 12 points lors de la défaite du Magic contre les Clippers.

Tous les scores

Bulls – Nets : 100-117
Timberwolves – Lakers : 108-86
Clippers – Magic : 106-96
Hawks – Heat : 106-82
Thunder – Wizards : 98-116
Raptors – Pacers : 121-105
Hornets – Suns : 119-113

0
0