L'Espagne s'est qualifiée pour sa deuxième finale du Mondial de basket, treize après son titre de 2006, en battant l'Australie après deux prolongations (95-88), vendredi à Pékin. Les Espagnols affronteront dimanche la France ou l'Argentine pour la médaille d'or. Ils se sont imposés dans un final à suspense grâce à leur pivot Marc Gasol (33 points). Menés pendant l'essentiel de la rencontre, ils n'ont égalisé qu'à 8 secondes de la fin du temps réglementaire.

Coupe du Monde
L'Espagne a dicté sa loi pour retrouver le toit du monde
15/09/2019 À 13:56

Gasol, taille patron

Invaincus dans la compétition, les Australiens pourront nourrir beaucoup de regrets. Au troisième quart-temps, il ont eu jusqu'à onze points d'avance. Avant de tout dilapider. Portée par Marc Gasol (33 points, 6 rebonds, 4 passes et 2 contres), l'Espagne recolla donc en toute fin de rencontre. Deux lancers francs du joueur des Raptors et l'équilibre était retrouvé (71-71) entre les deux équipes. Sur un nuage, Gasol a alors inscrit les cinq premiers points lors de la première prolongation.

Mais les "Boomers" n'ont rien lâché. Mieux, ils ont recollé grâce à l'inévitable Patty Mills (29 points). La différence s'est donc faite en début de la deuxième prolongation, lorsque la Roja a infligé un cinglant 8-0 à son adversaire. Sergio Llull, avec deux tirs à trois points, fut le grand bonhomme de cette fin de rencontre.Treize après son titre, l'Espagne est à une marche de (re)conquérir le monde.

Coupe du Monde
L'antisèche : Même bronzé, Fournier a le droit d'être frustré
15/09/2019 À 11:22
Coupe du Monde
Comme en 2014, la France se console avec du bronze
15/09/2019 À 09:44