Au terme d'un match extrêmement disputé, l'Australie d'un Patty Mills superstar (30 pts) s'impose face à l'équipe de France (100-98). Malgré un record de points en sélection pour Evan Fournier (31 pts), les Bleus ont trop souffert défensivement pour espérer battre les "Boomers" au jeu du scoring. Les Tricolores vont donc rencontrer le Team USA en quart de finale, les Américains ayant battu le Brésil quelques minutes plus tard (89-73).

Coupe du Monde
L'antisèche : Même bronzé, Fournier a le droit d'être frustré
15/09/2019 À 11:22

Patty Mills, fossoyeur des Bleus

Les hommes de Vincent Collet était pourtant prévenus. Il ne fallait pas laisser un millimètre de liberté à Patty Mills, meilleur marqueur australien depuis le début de la compétition. Le meneur des San Antonio Spurs a été absolument inarrêtable en attaque (30 pts). Avec ses 56% aux tirs, Mills a autant fait parler sa vitesse en pénétration que son adresse à 3-points.

Pour couronner son match niveau All-Star, c'est même lui qui a intercepté la dernière touche française à 4"4"' secondes du buzzer final. Comme un symbole pour celui qui n'a pu être freiné que ponctuellement par Andrew Albicy, auteur de 2 interceptions qui ont permis aux Bleus d'y croire jusqu'au bout.

Un match parfait avant l'erreur fatale : le résumé vidéo de la défaite des Bleus

Des regrets à jamais...

A l'instar de la très bonne prestation du deuxième meneur des Bleus, les Tricolores ont fait preuve d'une abnégation qui aurait pu leur permettre d'éviter Team USA au tour suivant. A commencer par celle des deux leaders offensifs, Evan Fournier (28 d'évaluation) et Nando De Colo (25 d' évaluation), qui sont toujours parvenus à mettre le shoot qu'il fallait pour relancer la machine quand l'adresse n'était plus au rendez-vous.

L'arrière du Magic d'Orlando a d'ailleurs terminé meilleur marqueur de la rencontre avec son record de points en sélection (31 pts). Mais la belle prestation offensive et le très faible nombre de balles perdues (6) n'ont pas suffi. Les Bleus ont subi la loi de Patty Mills (24 d'éval) et l'extraordinaire adresse d'Aron Baynes (5/6 à 3-points). Joe Ingles a lui fini à 19 d'évaluation, malgré un Nicolas Batum décidé à couper le maximum de lignes de passes vers l'ailier du Jazz.

Avec cette défaite, les Bleus de Vincent Collet se retrouveront mercredi (13h) face à la montagne Team USA, en train de monter en puissance. Les Australiens, quant à eux, croiseront la route de la République tchèque pour ces quarts de finale.

Australie bat France 100 à 98 (23-24, 23-22, 25-29, 29-23)

France : 37 paniers (dont 7 sur 17 à 3 points) sur 65 tentés - 17 lancers francs sur 19 - 22 rebonds (Fournier 6) - 20 passes décisives (Gobert 6) - 6 balles perdues - 23 fautes personnelles

Marqueurs: Ntilikina (7), M'Baye (2), Batum (13), Fournier (31), De Colo (26), Poirier (2), Albicy (9), Lessort (0), Gobert (8), Toupane (0)

Australie : 34 paniers (dont 13 sur 27 à 3 points) sur 59 tentés - 19 lancers francs sur 24 - 31 rebonds - 25 passes décisives (Dellavedova 9) - 15 balles perdues - 18 fautes personnelles

Marqueurs: Goulding (0), Mills (30), Bogut (7), Ingles (23), Dellavedova (6), Kay (0), Baynes (21), Landale (5), Creek (8)

Coupe du Monde
Comme en 2014, la France se console avec du bronze
15/09/2019 À 09:44
Coupe du Monde
"Une médaille, ça peut n'arriver qu'une fois"
14/09/2019 À 15:06