Getty Images

L’antisèche : Quand Batum se réveille…

L’antisèche : Quand Batum se réveille…

Le 07/09/2019 à 19:21Mis à jour Le 07/09/2019 à 22:32

COUPE DU MONDE 2019 - Si la France a pu compter sur Evan Fournier et Nando De Colo comme guides offensifs face à la Lituanie pour aller en quarts de finale, ce match a aussi sonné le réveil de Nicolas Batum. Une excellente nouvelle pour la suite. Il faudra cependant battre les Australiens lundi (14h00) pour éviter les Américains.

Le match : 30 minutes presque parfaites et un passage à vide

Ça devient une habitude avec cette équipe de France. Les Bleus ont signé un départ canon en étouffant les Lituaniens avec une défense de fer et un jeu offensif séduisant pour prendre le large. Mais ensuite, ils ont connu un passage terrible dans le domaine offensif dans le dernier quart temps qui a permis aux Baltes de revenir au tableau d'affichage pour une fin de rencontre à suspense. Heureusement, les hommes de Vincent Collet ont du cœur. Et des joueurs de caractère avec Evan Fournier et Nando De Colo, qui ont pris les choses en main pour permettre aux Bleus d'arracher la victoire.

Vidéo - La France a tremblé, Fournier et De Colo l'ont sauvée

01:00

Le joueur : Nicolas Batum

On aurait pu sortir Evan Fournier et Nando De Colo, qui ont été les leaders offensifs des Bleus. Ou encore l'excellent travail de Rudy Gobert en défense. Mais il est intéressant de mettre en exergue la prestation de Nicolas Batum. Discret jusque-là en Chine, alors qu'il a connu quelques pépins physiques, le capitaine des Bleus s'est réveillé. Agressif à souhait, efficace aux tirs et solide en défense, l'ancien Manceau a montré son meilleur profil en première mi-temps. Au retour des vestiaires, il a un peu disparu même s'il a su être précieux en défense notamment sur Domantas Sabonis par séquence. Il termine avec 12 points à 5 sur 9 aux tirs, 3 rebonds et un joli +16 quand il était sur le parquet. Un réveil qui est un bon signe pour la suite de la compétition.

La stat : 48.8%

C'est devenu l'un des points forts des Bleus. Et ça s'est encore confirmé samedi même si Nicolas Batum and co n'ont shooté "qu'à" 39% derrière l'arc face aux Lituaniens avec un beau 9 sur 23 au final. Dans ce tournoi, la France affiche un pourcentage hallucinant à trois points : 48.8%. Le jeu collectif tricolore n'y est pas étranger. Avec une alternance de jeu intérieur-extérieur et la volonté de faire vivre le ballon, les Français permettent à leurs shooteurs d'avoir des positions ouvertes. Une arme redoutable qu'il faudra tenter de conserver pour aller au bout de leur rêve.

La décla : Rudy Gobert au micro de Canal+ Sport

" On savait que c'était un match à la vie à la mort, pour eux et pour nous. Il y aura des moments difficiles, il y en a eu ce soir. C'est dans ces moments-là qu'on reste forts et que l'on gagne les matches"

Le tweet qui en dit long sur la frustration lituanienne

Éliminés après ce revers, les Lituaniens n'ont pas apprécié les décisions arbitrales dans la dernière minute, et notamment quand Rudy Gobert a claqué le ballon en touchant le cercle sur un lancer raté de Jonas Valanciunas. Du coup, ils se sont lâchés après la rencontre à l'image de leur coach...

La question : Pourquoi il ne faut pas prendre le dernier match de poule à la légère ?

Les Bleus ont déjà leur billet pour les quarts de finale en poche. La première mission est accomplie. Et pourtant, il n'est surtout pas temps de se reposer sur ses lauriers face à l'Australie. Il ne faut pas casser la dynamique et tout faire pour confirmer les bonnes impressions entrevues ces derniers jours. Surtout, il est crucial d'aller chercher un nouveau succès. En signant un sans-faute dans ces deux premiers tours, la France terminerait à la première place du groupe L et devrait éviter les Etats-Unis, toujours invaincus avant de jouer le Brésil lundi et qui restent les favoris pour l'or malgré l'absence de leurs stars. Tout sauf un détail dans leur quête de podium dans ce Mondial.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0