Ils rêvaient de valider leur ticket pour la Chine dès dimanche, ils devront quoi qu'il arrive patienter encore un peu. L'équipe de France de basket, invaincue lors du 1er tour de qualifications pour la Coupe du monde 2019 (six victoires en six matches), a subi une défaite surprise en Bulgarie (74 à 68), jeudi à Botevgrad pour le début du 2e tour des éliminatoires.
Evidemment, il n'y a pas péril en la demeure pour les Bleus après ce revers puisqu'ils conservent la tête du groupe K avec 13 points. Mais ils sont désormais sous la menace de la République tchèque, qu'ils affronteront deux fois dans cette deuxième phase, fin novembre (à l'extérieur) puis fin février (à domicile) pour la dernière journée. Dimanche, les coéquipiers de Nicolas Batum, seul homme à surnager offensivement en Bulgarie (17 points mais à 5/14 au tir, 5 rebonds et 5 passes), devront corriger le tir contre la Finlande. Ce sera à la Sud de France Arena de Montpellier (17h).
Éliminatoires de la Coupe du monde
Victorieuse des Tchèques, la France sera tête de série
24/02/2019 À 18:25

De Colo dans le dur

Le déplacement à Botevgrad a rapidement tourné au vinaigre, notamment pour Nando de Colo. L'arrière du CSKA Moscou, arrivé en début de semaine dans le groupe, n'a inscrit que huit points (3/9 au tir dont un 0/4 à trois points) lors de cette rencontre, avec cinq pertes de balle.
Les Bleus ont pris la partie complètement à l'envers, avec un premier quart-temps où la défense tricolore était aux abonnés absents. Ils ont ainsi bouclé les dix premières minutes avec 26 points encaissés et un retard de trois points. Et encore, l'addition aurait pu être plus salée sans les pertes de balle bulgares en fin de quart-temps, qui ont permis à Paul Lacombe (13 points, 4 interceptions) de mettre en avant ses qualités de voleur de ballon.

Des pertes de balle en pagaille et une adresse en berne

Le score est resté serré tout au long de la rencontre mais les Bulgares se sont maintenus en tête en empilant les tirs primés (dix au total), notamment grâce à leur meneur Dee Bost (17 points, 5/11 à trois points), ancien joueur de Strasbourg et Monaco.
La seconde période des Bleus a été catastrophique, les Français n'inscrivant que 24 points, à l'image d'un Batum quasiment muet au retour des vestiaires (2 points). Surtout, la Bulgarie a exploité au mieux les trop nombreuses pertes de balle des Bleus, 19 au total. Beaucoup trop pour espérer poursuivre leur sans-faute dans ces qualifications.
(Avec AFP)
Éliminatoires de la Coupe du monde
Les Bleus tiennent leur revanche
03/12/2018 À 20:06
Éliminatoires de la Coupe du monde
La Chine n'est plus très loin
16/09/2018 À 17:01