Mises en difficulté par les Tchèques pendant toute la rencontre, les basketteuses françaises ont finalement réussi à prendre le meilleur pour s'imposer 71 à 51 vendredi soir à Strasbourg lors de la phase de groupe de l'Euro-2021.
Les Françaises disputeront dimanche soir (20h45) une finale pour la première place du groupe contre la Russie, qui compte comme la France deux victoires en deux matches, avec pour enjeux la première place du groupe, le ticket direct pour les quarts de finale, sans passer par la case barrage lundi soir, et deux jours de repos, pas totalement inintéressant pour une compétition qui se dispute sur onze jours (17-27 juin).
NBA
"Ce n'est pas mon travail" : LeBron ne veut pas encourager à la vaccination
IL Y A 7 HEURES

Les Bleues disent merci à Johannès

Après le festival offensif contre la Croatie en ouverture de leur Euro, les joueuses de Valérie Garnier ont été bien davantage mises en difficulté par les Tchèques, dominatrices dans la raquette très longtemps dans la rencontre. Finalement, la situation a commencé à se décanter sur deux tirs primés de Marine Johannès, dans son style si spectaculaire.
Elle a donné six points d'avance à l'équipe de France au début du troisième quart-temps (38-32, 23e), mais les Tchèques se sont toutefois encore accrochées quelques minutes, rendant la rencontre irrespirable pour les près de 2.500 spectateurs présents (sur 3.600 autorisés) dans un Rhenus strasbourgeois toujours aussi étouffant de chaleur.
Avec une plus grande profondeur de banc, les Françaises ont fini par faire la différence physiquement pour s'échapper au score avec 11 points d'avance à l'entame des dix dernières minutes (52-41), qu'elles ont réussi à conserver et bonifier par Sandrine Gruda, toujours aussi fringante à presque 34 ans avec 16 points, et par la capitaine Endy Miyem (11 pts).

Epoupa toujours indisponible

Les Françaises étaient toujours privées de leur meneuse de jeu titulaire, Olivia Epoupa, qui s'est tordue la cheville après deux minutes contre la Croatie. Elle est apparue sur le bord du terrain cheville strappée et en béquilles et a été laissée au repos pour ce match contre la République tchèque.
Cette victoire plus compliquée que le premier match contre la Croatie va probablement servir de piqûre de rappel aux Françaises, dans la marche qu'elles espérent triomphale jusqu'à Valence dans une semaine et demie, vers le sacre européen. Les Françaises restent sur quatre défaites consécutives en finale de l'Euro (2013, 2015, 2017 et 2019), et espèrent transformer l'argent en or cette année.
NBA
Irving, le contre-courant permanent
IL Y A 10 HEURES
Basketball
Pesic nouveau sélectionneur de la Serbie
IL Y A 12 HEURES