Getty Images

Les Bleues n'y arrivent toujours pas

Les Bleues n'y arrivent toujours pas

Le 07/07/2019 à 22:05Mis à jour Le 07/07/2019 à 23:41

EUROBASKET – Les Françaises poursuivent leur triste série. Les joueuses de Valérie Garnier se sont de nouveau inclinées en finale de la compétition face à l'Espagne (86-66). C'est la quatrième défaite de suite en finale pour les Bleues, trois fois contre les Espagnoles qui décrochent elles leur troisième titre européen en quatre ans.

La marche était trop haute pour les Bleues. Ce dimanche soir, l’équipe de France n’a pas réussi à créer l’exploit et s’incline contre l’Espagne (86-66), en finale du championnat d’Europe de basket. Incapables de rivaliser avec les tenantes du titre à la Stark Arena de Belgrade, les Tricolores perdent ainsi une quatrième finale de suite dans la compétition continentale. Une médaille d’argent au goût amer pour des Françaises à la recherche d’un sacre depuis 2009. L’Espagne devient la première nation depuis l’URSS à conserver son titre.

Comme il y a deux ans à Prague (55-71), la France s’est tout de suite laissée submerger par l’enjeu de cette rencontre. La différence de niveau s’est tout de suite fait ressentir lorsque l’Espagne, impressionnante de facilité dans tous les domaines, s’est montré extrêmement adroite à trois points, avec neuf tirs primés. Marta Xargay, meilleure marqueuse ibérique (23 points, 5/8 à trois points, 3 rebonds, 4 passes décisives) a martyrisé des Bleues dépassées et bien trop tendres dans le repli défensif et en retard au rebond.

Devant dans les premiers instants (0-2, 3-4), les protégées de Valérie Garnier, jamais menaçantes, n’ont eu de cesse ensuite de courir derrière le score. Malgré un retour à -1 (19-18), les partenaires de Sandrine Gruda (18 points, 6 rebonds, 4 passes décisives) étaient loin à l’issue du premier quart-temps (32-21, +11). Un écart qui n’a pas arrêté de s’accroître, atteignant même +17 dans le deuxième quart-temps (46-29) et les Espagnoles sont rentrées au vestiaire en ayant franchi la barre des 50 points.

Laura Nicholls (Espagne) et Endy Miyem (France)

Laura Nicholls (Espagne) et Endy Miyem (France)Getty Images

Les Bleues ont continué à voir les points défiler après la pause

Revenues de la pause avec un regain d’agressivité, sous l’impulsion notamment de Bria Hartley (17 points, 2 rebonds, 4 passes décisives), les Bleues n’ont jamais réussi à tenir la distance et ont vu les points continuer à défiler (67-49, +18) et jusqu’à +23 (82-59) dans le dernier quart-temps. Après 2001 et 2009, la France ne décrochera donc pas de troisième sacre européen et devra encore patienter au moins deux ans.

En revanche, les Bleues, rajeunies pour l’occasion, enquillent les médailles d’argent et en sont désormais à sept (1970, 1993, 1999, 2013, 2015, 2017 et 2019). Désormais, les Espagnoles sont quadruples championnes d’Europe. Quatre titres acquis à chaque fois… contre la France (1993, 2013, 2017 et 2019). Une bête noire qui n’a décidément pas fini de régner sur l’Europe.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0