Getty Images

Au bout du suspense, les Bleues s'offrent un dernier carré rêvé

Au bout du suspense, les Bleues s'offrent un dernier carré rêvé

Le 04/07/2019 à 20:01Mis à jour Le 04/07/2019 à 20:37

EUROBASKET - Quel scénario ! Malmenée par une équipe belge valeureuse, les Bleues ont réussi à se sublimer pour arracher une qualification en demi-finale (84-80) ce jeudi à Belgrade. Les Tricolores défieront la Grande-Bretagne samedi pour une place en finale. Au passage, les coéquipières de Sandrine Kruda se sont offertes une place pour le tournoi de qualification olympique.

La vengeance est un plat qui se mange froid, et les Bleues ont patienté un an pour se venger de la Belgique, tombeuse des Tricolores en quart du Mondial en 2018. A Belgrade, pour l’Euro, elle se sont imposées au terme d’un scénario irrespirable, en prolongation (84-80), grâce notamment à leur intérieure Sandrine Gruda (33 points). Les Françaises retrouveront la Grande-Bretagne en demi-finale, samedi.

Les Tricolores se sont fait peur pourtant, car elles ont égalisé à 10 secondes de la fin du 4e quart-temps, grâce à une Bria Hartley jusqu’alors pas aussi habile face au panier qu’à son habitude, qui a mis un superbe panier à trois points. Surtout, elles ont compté jusqu’à six points de retard sur la Belgique en fin de match, alors que les filles de Valérie Garnier avaient démarré en trombe. Solides défensivement, et grâce à des Belges plutôt maladroites, alors qu’Olivia Epoupa et Valeriane Ayayi dynamitaient l’attaque des Bleues, elles ont conclu le premier acte avec une avance confortable (27-16).

Les Bleues font un premier pas vers Tokyo

Mais le verrou français a peu à peu desserré son étreinte, et alors que Gruda enchaînait les actions de grande classe, la pivot belge Emma Meesseman a commencé à monter en puissance, bien service par la joueuse de l’ASVEL Julie Allemand. La première a terminé la rencontre sur le banc, exclue, mais c’est surtout elle (24 pts, 4 rbds, 4 pds) qui a fait tant douter les vice-championnes d’Europe en titre. Alors qu’elles ont perdu progressivement de leur adresse devant le panier, les Bleues ont compté sur la maladresse des Belgian Cats aux lancers francs (17/27 seulement, contre 19/23 pour leurs adversaires) pour faire la différence.

C’est ce qui leur a permis d’égaliser. Avant de prendre le dessus en prolongation, où la fougue d’Epoupa des deux côtés du parquet et une Gruda en feu (73% aux tirs, 10 rbds, 1 contre) ont donné le coup de grâce aux joueuses de Philip Mestdagh, pour s’imposer et retrouver le dernier carré pour la 6e fois consécutive à l’Euro.

Assurées de finir dans les six premières de cette compétition, les Françaises ont aussi obtenu leur ticket pour le tournoi de qualification olympique avant Tokyo 2020. Mais leur objectif immédiat est une troisième couronne européenne (après 2001 et 2009), et elles tenteront de s’en rapprocher ce samedi, face à la Grande-Bretagne, novice à ce stade de la compétition.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0