Monumental ! L'ASVEL, dernier de l'Euroligue, a remporté une magnifique victoire (88-68) aux dépens du leader, le FC Barcelone, vendredi dans sa salle de l'Astroballe à Villeurbanne, lors de la 11e journée. C'est seulement le deuxième succès dans la compétition de l'équipe villeurbannaise qui met fin à une série de quatre défaites de rang. Les trois dernières très décevantes face à l'Etoile Rouge Belgrade, le Zenit Saint-Pétersbourg et Alba Berlin, des adversaires pourtant à sa portée.

EuroLeague
L'ASVEL a bien su réagir face à Valence
21/01/2021 À 22:19

Le club rhodanien, qui a perdu au total six fois, n'avait battu jusqu'alors que le club espagnol de Baskonia Vitoria (88-86) mais cette victoire lui permet d'abandonner la dernière place à Khimki Moscou. A l'inverse, le Barça s'est incliné pour la deuxième fois en Euroligue cette saison (8 victoires). Le discours du président Tony Parker, tenu dimanche dernier aux joueurs qu'il a mis face à leurs responsabilités, a manifestement porté ses fruits et son équipe, supposée être la meilleure du basket français depuis vingt ans, a prouvé qu'elle avait bien de réelles capacités.

La réaction attendue a été à la hauteur de ses attentes, repoussant également à plus tard les doutes sur l'entraîneur de l'ASVEL, son frère TJ Parker. Villeurbanne, moins bonne attaque de l'Euroligue, opposée à la défense la plus hermétique, a livré son meilleur match de la saison en C1 sous l'impulsion des Américains David Lighty, meilleur marqueur du match (17 pts, +23 d'évaluation), Norris Cole (14 pts) qui effectuait son retour après une blessure, et Allerik Freeman (12 pts).

100% de réussite aux lancers francs

Solides mentalement, les Villeurbannais n'ont pas craqué notamment après avoir mené de plus de 16 points à la 28e minute (65-49) et avec douze unités d'avance à la fin du 3e quart-temps (65-53). Le score était déjà de 45-36 à la mi-temps. Villeurbanne a bâti son succès sur son efficacité à trois points (13/21, 61,9%) et aux lancers francs (17/17). Défensivement, l'ASVEL a également bien réussi à contenir le maître à jouer du Barça, l'Hispano-monténégrin Nikola Mirotic qui n'a marqué que 14 points (+24 d'évaluation).

EuroLeague
Les Lyonnaises prennent leur revanche et décrochent un billet pour les quarts
21/01/2021 À 21:22
EuroLeague
Dominé en prolongation par l'Olympiakos, l'ASVEL peut nourrir des regrets
19/01/2021 À 22:20