Les hommes de Sasa Obradovic, belle surprise à ce stade de l'Euroligue car novices dans la compétition reine du basket européen en début de saison, vont devoir se reprendre rapidement, car ils affronteront à nouveau l'Olympiakos, toujours au Pirée, dès vendredi soir, alors que les quarts se jouent au meilleur des cinq rencontres.
La route de Monaco, qui avait remporté 13 de ses 16 derniers matches de la saison régulière pour se hisser en play-offs, vers le Final 4 à Belgrade fin mai, passera obligatoirement par une victoire au minimum dans le chaudron du Stade de la Paix et de l'Amitié. Avant le début du match, Vasilios Spanoulis, joueur mythique de l'Olympiakos, a été mis à l'honneur en recevant la distinction honorifique d'"Euroleague Legend".
EuroLeague
Les clubs russes suspendus de l'Euroleague et de l'Eurocoupe la saison prochaine
16/06/2022 À 13:17
Et ce sont deux autres monuments du club grec, Kostas Sloukas et Georgios Printezis, vainqueurs de l'Euroligue avec l'Olympiakos (en 2012 et 2013), qui ont accueilli Monaco dans la cour des grands, avec respectivement 10 et 12 points.
Les Monégasques, qui avaient pourtant corrigé le club du Pirée en Principauté il y a quatre semaines (92-72), en saison régulière, n'ont finalement existé que lors du premier quart-temps, profitant du jeu brouillon de l'Olympiakos pour s'échapper au score (15-8) après dix minutes.
Contrôler nos émotions
Mais le 9-0 encaissé en début du deuxième quart-temps, conclu sur un sévère 25-11, a permis à l'Olympiakos d'enflammer sa salle, en prenant les commandes et en ne laissant aucun moment d'espoir à Monaco, dans ce premier match des play-offs.
"On a bien réussi à contrôler le match grâce à une grosse défense dans le premier quart-temps et c'est la seule façon d'avoir une chance de gagner le match ici", avait commenté l'entraîneur de Monaco à la pause, lucide sur la supériorité de l'équipe grecque sur cette rencontre.
"On se savait sous pression, que ce serait un match difficile. On a travaillé toute la saison pour ce genre de matches. Le prochain match sera bien plus compliqué, parce que Monaco sera meilleur", a expliqué Sloukas après la rencontre.
"On va d'abord devoir contrôler nos émotions. Dans ce genre de match, on doit attaquer selon le plan qu'on s'est fixé. On a donné trop de ballons faciles. On doit être plus intelligents", a souligné Obradovic à l'issue de ce match 1, véritable apprentissage du très haut niveau pour la Roca Team.
EuroLeague
L'exploit n'était pas loin : La Roca Team échoue aux portes du Final Four
04/05/2022 À 20:28
EuroLeague
Monaco, quarante minutes pour l'histoire
03/05/2022 À 22:10