Monaco a été battu par Milan (71-65), vendredi soir lors de la 14e journée d'Euroligue et a enchaîné un cinquième revers dans la compétition. Monaco, qui vise une qualification pour le Top 8, en fin de saison, devra impérativement l'emporter le 15 décembre prochain à Kaunas, lanterne rouge de la compétition, afin de casser la spirale négative actuelle. L'équipe de la Principauté n'a plus gagné en Euroligue depuis le 12 novembre contre le Bayern Munich (94-71). Et sa star Mike James n'a disputée que 2'42" contre Milan.
"Il voulait jouer, a expliqué son entraîneur Zvezdan Mitrovic. Mais il n'était pas bien revenu de sa blessure. c'était trop dangereux pour lui. J'ai voulu le protéger pour le prochain match. J'ai décidé qu'il ne jouerait plus." Dès le début de la rencontre, les Monégasques ont su qu'il faudrait sortir le match parfait pour l'emporter face à l'équipe du légendaire entraîneur Ettore Messina. Milan et sa défense de feu a mis à mal les velléités offensives de Dwayne Bacon et consorts. Emmené par un bon Sharon Shield puis un adroit Sergio Rodriguez, Milan s'est rapidement détaché (2-9, 4e).
EuroLeague
L'exploit n'était pas loin : La Roca Team échoue aux portes du Final Four
04/05/2022 À 20:28

12 points de retard après le premier quart-temps

Il a fallu un superbe travail de Donatas Motiejunas pour que Monaco puisse donner le change un instant (8-11, 6e). Mais le jeu collectif milanais ainsi que la maladresse des joueurs de la "Roca Team" (1/9 à trois points à la mi-temps) ont progressivement fait l'effet d'un rouleau compresseur. A la fin du premier quart-temps, Milan avait déjà 12 points d'avance (14-26). Même si une action des deux meilleurs monégasques (passe de Paris Lee pour un dunk de Donta Hall) a réveillé le public, Milan n'a pas cédé et a accentué la férocité de sa défense.
D'ailleurs, Hall puis Bacon ont été malmenés sur le plan physique. Mike James, lui, a donc trop peu joué pour peser. Après avoir mené de 16 points (23-39, 18e), Milan a atteint la pause à +12 (27-39). A la reprise, Monaco a fait illusion quelques minutes, avant de lâcher (44-57 au terme du 3e quart-temps). A huit minutes de la fin, Milan, qui menait de 21 unités (44-65), a géré. Tranquillement... Même si Monaco est revenu à 6 points (65- 71), il était trop tard.
EuroLeague
Monaco, quarante minutes pour l'histoire
03/05/2022 À 22:10
EuroLeague
Monaco peut encore rêver du Final Four
29/04/2022 À 21:00