Imago

Les favoris au rendez-vous

Les favoris au rendez-vous
Par AFP

Le 24/03/2009 à 19:45Mis à jour

Le CSKA Moscou et le Panathinaïkos ont remporté le premier match de leur série en quart de finale de l'Euroligue. Les Russes sont venus à bout du Partizan Belgrade, les Grecs de Sienne. En revanche, le real Madrid et Barcelone ont chuté face à l'Olympiakos et à Vitoria.

Vitoria, grâce à sa victoire à Barcelone (84 à 75), chez un rival exténué qui concède son 1er revers européen à domicile cette saison, est la seule équipe à s'imposer à l'extérieur mardi lors du 1er match des quarts de finale de l'Euroligue. Contraint dimanche à quatre prolongations par Manresa avant de terminer par une défaite, le Barça a payé cher sa débauche d'efforts en championnat.

Confortés par leurs deux victoires cette saison contre les Catalans qui leur donnaient un avantage psychologique, les Basques, partis tambour battant, n'ont eu qu'à se baisser pour ramasser la mise et faire une excellente affaire en vue du Final Four. Le Real, 3e club espagnol qualifié, a également loupé le coche face à l'Olympiakos (défaite 88-79) malgré un 22-0 de part et d'autre de la mi-temps qui lui a donné un court moment l'avantage. C'était sans compter sur le réveil de Papaloukas (13 points, 13 passes).

Tout comme ceux de l'Olympiakos, les Grecs du Panathinaïkos se sont montrés intraitables à domicile contre Sienne (90-85). Les Verts aussi ont serré les dents mais Shaunerook a raté l'égalisation et la fenêtre s'est refermée pour les Italiens. En l'absence de Lavrinovic, McIntyre et Sato ont cependant magnifiquement caché la misère italienne.

Moscou, le tenant du titre, a bien entamé sa série contre le Partizan Belgrade (56-47) mais son 1er match ne restera pas dans les annales. Méfiant face au Partizan qui lui a infligé son seul et unique revers à domicile en poules, le CSKA a rapidement mené mais s'est ensuite montré incapable d'achever son adversaire en raison de son manque d'adresse au tir.

Une nouvelle fois, les Russes s'en sont alors remis à la dureté de leur défense pour battre le Petit Poucet des quarts qui n'a pu exploiter les 2,29 m de Vranes. Les huit équipes, qui ont déjà toutes atteint le Final Four dans leur histoire, se retrouveront jeudi aux mêmes endroits pour le 2e match de la série.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0