AFP

Golden State, une victoire pour apaiser les tensions

Golden State, une victoire pour apaiser les tensions

Le 14/11/2018 à 07:20Mis à jour Le 14/11/2018 à 07:46

NBA – Les Warriors jouaient cette nuit sans Draymond Green, suspendu par la franchise après une brouille intense avec Kevin Durant et certains de ses coéquipiers à l’issue du match perdu par les champions en titre la veille. Ils se sont repris en battant les Hawks (110-103) sur fond d’atmosphère tendue à Oakland.

Le match : Golden State se ressaisit contre Atlanta

Une fois n’est pas coutume, les Warriors occupent la scène médiatique non pas pour leurs talents ou leurs records mais à la suite d'une discussion houleuse dans le vestiaire après le match perdu contre les Clippers lundi soir. Kevin Durant, qui n’avait pas apprécié que Draymond Green monopolise la balle sur la dernière possession de la partie, s’en est pris à son coéquipier. Green avait effectivement remonté la gonfle en solo alors que les deux équipes étaient à égalité 106 partout dans le quatrième quart temps. KD, à côté de lui, a fait de grands signes pour demander le ballon. Son compère a préféré jouer sa carte et ça n’a rien donné. Les Warriors ont ensuite perdu en prolongation.

Mais Green, un homme au caractère bien trempé, ne s’est pas laissé faire quand l’ailier All-Star et d’autres membres de l’équipe l’ont confronté sur sa prise de décision. Il s’est même défendu en évoquant l’avenir de Durant, libre de signer où bon lui semble l’été prochain. Avec un lot d’insultes en supplément qui ont mené ses employeurs à le suspendre un match – sans salaire. Ce match en question, les Warriors l’ont donc gagné en battant les Hawks (110-103).

Jonas Jerebko a pris la place de Green dans le cinq majeur et il a compilé 14 points et 13 rebonds. Kevin Durant a inscrit 29 points et Klay Thompson en a ajouté 24. Les parties concernées doivent désormais aller de l’avant. Les Warriors ont toujours choisi d’étouffer et de régler en interne leurs éventuelles disputes. Suspendre publiquement un joueur est une nouveauté depuis l’ascension de l’organisation au sommet de la NBA. Reste à voir si cet incident laissera ou non des traces dans le vestiaire des grands favoris pour le sacre en 2019.

Le mini-exploit : Cleveland gagne un match !

Les Cavaliers ne gagnent pas souvent mais ils ont mis la manière pour décrocher cette nuit leur deuxième victoire de la saison… en treize matches. Ils ont battu les Hornets (113-89) et ce malgré l’absence de plusieurs joueurs comme Kevin Love, George Hill, Kyle Korver, Cedi Osman et Sam Dekker. Potentiellement quatre titulaires sur les cinq joueurs laissés à l’infirmerie. Ce sont donc Tristan Thompson (11 pts, 21 rbds), le rookie Sexton (16 pts) ou encore Jordan Clarkson (24 pts) qui ont mené Cleveland à ce succès assez net.

Les joueurs de Larry Drew ont bien défendu mais ils ont aussi profité de la maladresse de leurs adversaires. Un peu à l’image d’un Kemba Walker qui a raté 14 de ses 16 tentatives. Le meneur All-Star n’était pas dedans et il terminé avec 7 points alors qu’il pointe à 27 pions de moyenne depuis le début de la saison. Les Cavaliers ont profité de son jour sans pour construire leur avantage dès le premier quart temps (38-23) et ont surfé sur cet écart tout au long de la rencontre avant de prendre le large dans les douze dernières minutes.

Le joueur : Harden redonne de l’air aux Rockets

Ça a l’air d’aller mieux à Houston. Enfin, pas pour Carmelo Anthony, toujours listé comme malade et indisponible pour la simple et unique raison que les Rockets n’en veulent plus. Mais l’équipe dans l’ensemble se porte mieux. Les Texans commencent à aligner les succès et ils ont encore gagné cette nuit en battant cette fois-ci les Nuggets (109-99). James Harden a mené le bal en compilant 22 points et 11 passes décisives. Avec cette victoire, Houston garde un bilan négatif (six succès en treize matches) mais se rapproche du top huit de la Conférence. Denver reste à l’inverse sur quatre défaites consécutives.

Les Français : Parker et Batum battus

Les Hornets se sont donc inclinés contre les Cavaliers même si Nicolas Batum (11 pts, 5 rbds) et Tony Parker (9 pts) n’ont pas été mauvais.

Tous les scores

Cavaliers – Hornets : 113-89
Warriors – Hawks : 110-103
Nuggets – Rockets : 99-109

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0