Basket/Elite - 12e journée : Strasbourg, Nanterre et Dijon, à trois derrière le leader Villeurbanne

Belle opération pour Dijon et Nanterre
Par AFP

Le 08/12/2018 à 22:21Mis à jour Le 08/12/2018 à 22:22

JEEP ELITE - La JDA a remporté le choc de la 12e journée face à Levallois (79-75) et fait partie du trio lancé à la poursuite du leader Villeurbanne. De son côté, Nanterre a souffert mais s'est imposé contre Antibes (78-73).

A trois derrière l'Asvel : Strasbourg, Nanterre et Dijon se sont imposés samedi soir pour le compte de la 12e journée du Championnat de France et se partagent la deuxième place au classement derrière Villeurbanne. L'Asvel, qui compte neuf victoires pour seulement deux défaites, se déplacera dimanche au Portel (18h30) pour conforter un peu plus sa place en tête de l'Elite, alors que ses trois poursuivants affichent un bilan de huit victoires pour quatre défaites.

Dans l'affiche de la soirée, Levallois pensait avoir fait le plus dur contre Dijon dans le 3e quart-temps en s'échappant 57-44, mais la JDA est revenue grâce à quatre joueurs à dix points et plus (Gavin Ware, 14, Axel Julien, Ryan Paerson et David Holston, 13 chacun) pour arracher la victoire 79 à 75. L'autre club francilien, Nanterre, a éprouvé des difficultés pour s'imposer contre Antibes, avant-dernier (deux victoires pour dix défaites), dans son palais des sports Maurice-Thorez. Mais les joueurs de Pascal Donnadieu ont eu le meilleur finish pour l'emporter 78 à 73.

Le Mans grand perdant de la soirée

Strasbourg a de son côté parfaitement négocié son déplacement à Boulazac, belle surprise du début de saison et très efficace à domicile - cinq victoires, une seule défaite dans son Palio de 5.100 spectateurs - en allant s'imposer 79 à 62. Battus par Nanterre à domicile (85-75) avant la trêve internationale alors qu'ils restaient sur une série de quatre victoires consécutives, les Alsaciens ont pu compter sur l'une de leurs recrues estivales, Jérémy Nzeulie (18 points), alors que l'expérimenté Florent Piétrus a été proche d'un double-double (14 rebonds, 8 points).

Jarrell Eddie, arrivé en Alsace début novembre, a une nouvelle fois montré ses talents de tireur à trois points, avec deux tirs primés consécutifs au début du dernier quart-temps pour redonner un peu d'air à la SIG. Au contact tout au long de la rencontre (à sept points avant les dix dernières minutes, 57-50), le BBD (Boulazac Basket Dordogne) peut viser une place en Leaders Cup, la compétition qui réunit en février à Marne-la-Vallée, chez Disney, les huit premiers de la phase aller.

En revanche, Le Mans, champion de France en titre, n'a pu accrocher ce trio en s'inclinant dans sa salle d'Antarès 68 à 60 contre Limoges, la faute à un premier quart-temps raté (32-17) que les joueurs d'Eric Bartecheky ont traîné comme un boulet pendant tout le match.

0
0