La route vers un quatrième titre NBA a parfaitement débuté pour San Antonio. Dans leur At&t Center, les Spurs ont offert une nouvelle démonstration de leur force collective. Avec leur style bien connu à base de pick and roll et leur mécanique bien huilée en attaque, les Texans ont remporté le premier match de la finale NBA face à Cleveland. Un match très fermé durant lequel les deux équipes se sont concentrées sur la défense. Les contres ont été nombreux, la raquette a été fermée, les paniers faciles n'ont pas été légion. Mais à ce petit jeu, les Cavs ont encore des leçons à apprendre des Spurs.
Avec leurs trois jours de repos supplémentaires, les Texans avaient eu le temps pour préparer leur plan anti-LeBron James. Il a été exécuté à la perfection ! Durant près de trois quart-temps, l'Elu a littéralement été muselé. Incapable de mettre un tir, ni une pénétration tout au long de la première mi-temps (4 points, tous sur lancers francs avec un 0 sur 7 aux tirs), la star des Cavs a été spectateur de son premier match en finale NBA une grande partie de la rencontre. Attendu par tout le peuple de la balle orange, il n'a jamais pu prendre le match à son compte. Ou si lors de la dernière période avec deux paniers primés pour relancer son équipe à cinq minutes du terme. Mais voilà, les Spurs avaient déjà fait le trou et Gregg Popovich a stoppé ce retour en grâce avec un temps mort.
NBA Playoffs
Diaw : "Une bonne saison"
21/06/2007 À 07:00
TP en MVP
Bloqué par la rugueuse défense des Spurs à base d'aide et emmenée par un Tim Duncan irrésistible (5 contres), James a aussi pu apprécier la force de frappe des Texans. Alors que les joueurs de King James se sont accrochés grâce à une défense agressive sur le porteur de balle durant les deux premières périodes, le rouleau compresseur de Popovich s'est mis en route après la pause. Un troisième quart temps souvent décisif pour les Cavs cette saison. Ce fut encore le cas. C'est le moment choisi par le Big Three pour frapper.
Alors que Tim Duncan et Tony Parker ont déjà fait mal toute la première mi-temps, Manu Ginobili se met au diapason au retour des vestiaires. L'hyperactif argentin se règle à trois points. Et en deux minutes, Cleveland explose devant le trident texan malgré la résistance d'un Drew Gooden omniprésent dans cette période. Ginobili trouve la mire à trois points. Duncan s'impose dans la raquette. Parker prend tout le monde de vitesse (56-46, 31e). Le Big Three a frappé. Et comme Bruce Bowen rajoute deux paniers primés, les Spurs s'offrent un 18-8 lors des 7 dernières minutes pour se retrouver avec un matelas confortable avant d'entamer la dernière ligne droite (64-49, 36e).
Malgré la réaction d'orgueil de Pavlovic et Gibson, les Spurs n'ont pas tremblé par la suite. Avec 27 points (12 sur 23 aux tirs), 4 rebonds et 7 passes en 38 minutes, TP signe le meilleur match de sa carrière à ce stade de la compétition. Il n'a jamais semblé en échec. Relançant les Spurs à chaque moment de doute. Un vrai match de MVP en puissance. LeBron James ne peut pas en dire autant. Le jeune prodige a semblé prendre la température de la finale. Tout comme ses habituels lieutenants offensifs Zydrunas Ilgauskas et Larry Hughes (qui terminent avec 4 points à 2 sur 13 aux tirs à eux deux). Ils ont deux jours pour s'adapter à la défense des Texans. Et trouver des solutions. "Nous avons réalisé un bel effort pour les contenir. Mais je sais que LeBron reviendra encore plus fort pour le prochain match", prévient "Gentleman Tim". On attend cela avec impatience...
SAN ANTONIO - CLEVELAND 85-76 (20-15, 20-20, 24-14, 21-27)
San Antonio mène 1-0.
SAN ANTONIO SPURS : 34 paniers (dont 6 sur 16 à trois points) sur 75 tirs (45%) - 11 LF sur 16 tentés - 43 rebonds (Tim Duncan 13) - 18 passes décisives (Tony Parker 7) - 14 balles perdues - 15 fautes personnelles
Tony Parker : 27 pts, 4 rbds, 7 pds.Tim Duncan : 24 pts, 13 rbds, 1 pd, 5 contres Bruce Bowen : 6 pts, 3 rbds, 1 pdFabricio Oberto : 0 pt, 4 rbdsMichael Finley : 2 pts, 3 rbdsManu Ginobili : 16 pts, 8 rbdsRobert Horry : 3 pts, 1 rbds, 6 pdsJacque Vaughn : 2 pts, 1 rbd, 1 pdFrancisco Elson : 5 pts, 6 rbds
CLEVELAND CAVALIERS : 30 paniers (dont 5 sur 15 à trois points) sur 70 tirs (43%) - 11 LF sur 15 tentés - 32 rebonds (James 7) - 9 passes décisives (James et Gibson 4)-
LeBron James : 14 pts, 7 rbds, 4 pds
Zydrunas Ilgauskas : 2 pts, 6 rbds, 1 pdDrew Gooden : 14 pts, 4 rbdsSasha Pavlovic : 13 pts, 5 rbdsLarry Hughes : 2 pts, 3 rbdsDaniel Gibson : 16 pts, 1 rbd, 4 pds Anderson Varejao : 10 pts, 4 rbdsDonyell Marshall : 5 pts, 2 rbds
Glenn CEILLIER
NBA Playoffs
Parker, et maintenant ?
19/06/2007 À 06:15
NBA Playoffs
Parker superstar
16/06/2007 À 06:30