LE MATCH : NOUVELLE ORLEANS - MILWAUKEE 109-101 (2 OT)
D. West (NO) : 21 pts, 19 rbds
C. Paul (NO) : 14 pts, 5 rbds, 10 pds
D. Mason (NO) : 24 pts, 7 rbds
R. Patterson (Mil) : 28 pts, 16 rbds, 3 pds
M. Williams (Mil) : 30 pts, 7 rbds, 5 pds

Les Hornets, qui ont remporté sept de leurs neuf derniers matches, ont pris l'habitude de pousser le plaisir jusqu'en prolongations. Pour la seconde fois consécutive, après la victoire arrachée par Desmond Mason face à Denver, ils ont dû batailler durant deux prolongations pour venir à bout de Milwaukee. Un back-to-back qui n'était plus arrivé depuis l'hiver 2000 lorsque la franchise était encore à Charlotte. "On travaille juste très dur. On essaye de donner le maximum. Après avoir gagné un match comme celui de la nuit dernière, ça aurait été dingue de laisser filer celui-ci. Nos gars se battent et c'est ce dont je suis le plus fier", peut se réjouir David West.

NBA
Sterling : "Magic a couché avec toutes les filles du pays"
13/05/2014 À 07:57

Pour la Nouvelle Orléans, la différence s'est faite au niveau des rebonds (71 contre 49) dans le sillage de West (21 pts, 19 rbds) et Tyson Chandler (11 pts et 22 rbds). "Il faut saluer le travail de leurs intérieurs. Ils nous ont dominé au rebond et leurs paniers sur les secondes chances nous ont tué", a ainsi expliqué Ruben Patterson, pourtant auteur d'un grand match pour les Bucks (28 pts, 16 rbds). Mais la seconde prolongation a été fatale à Milwaukee qui n'est pas parvenu à convertir un seul de ses neuf premiers tirs avant de se réveiller à 107-101 à 16.4 secondes du terme. Avec cette 23e victoire de la saison, les Hornets rejoignent Denver, Minnesota et Golden State à la 8e place ex-aequo de la Conférence Ouest

LE JOUEUR : Chris Webber (Detroit)

Si les Pistons ont retrouvé un rythme de champion, ils le doivent en grande partie à l'arrivée Chris Webber. Le compliment vient de Kobe Bryant et souligne l'importance de l'ancien intérieur de Sacramento et Philadelphie à Detroit. Face aux Lakers, il termine avec 18 points, 11 rebonds, 4 passes décisives et surtout une grosse influence sur le jeu. "C'est un passeur phénoménal. Lorsqu'il jouait à Sacramento, il nous rendait déjà dingue avec ses passes. Lorsqu'il est sur le terrain, les autres joueurs coupent davantage vers le panier car ils savent qu'il va leur donner le ballon" , assure Kobe. Pour preuve, Detroit affiche un bilan de 9 victoires pour seulement 2 défaites depuis l'arrivée de C-Webb dont l'intégration se passe "de mieux en mieux".

LA STAT : 4

En battant les Bulls grâce à Kevin Martin (29 pts) et Mike Bibby (21 pts), Sacramento a enchaîné une 4e victoire consécutive et commence à relever la tête. L'épisode Ron Artest, qui avait plombé le début de saison des Californiens, semble terminé. Mais il faudra encore quelques victoires pour redonner des couleurs aux Kings qui occupent toujours la dernière place de la division Pacific...

LE FRANÇAIS

Phil Jackson regarderait-il un peu plus du côté de son banc? Le secteur intérieur de Los Angeles a encore des ratés, mais le technicien aux multiples titres NBA semble se tourner vers... Ronny Turiaf. Le Français (qui a le soutien de Kobe Bryant) le lui rend bien et s'est fendu (malgré la défaite) de 13 points, 11 rebonds, 1 passe et 2 contres pour 25 minutes de jeu, soit le premier double-double de sa carrière. Une performance d'autant plus grande au regard du jeu intérieur de Détroit qui détient dans ses rangs des joueurs tels que Rasheed Wallace ou Chris Webber.

LES AUTRES MATCHES :

DETROIT - L.A. LAKERS : 93-78
R. Wallace (Det) = 18 pts, 10 rbds, 2 pds
T. Prince (Det) = 20 pts, 6 rbds, 4 pds
K. Bryant (LA) : 18 pts, 5 rbds, 5 pds
R. Turiaf (LA) : 13 pts, 11 rbds, 2 contres

SACRAMENTO - CHICAGO : 86-77
K. Martin (Sac) : 29 pts, 4 rbds
M. Bibby (Sac) : 21 pts, 3 rbds, 4 pds
L. Deng (Chi) : 20 pts, 10 rbds, 3 pds
K. Hinrich (Chi) : 18 pts, 4 rbds, 4 pds

NBA
Dallas : Carlisle hospitalisé
08/10/2010 À 23:49
NBA
Ming plus fort que Jordan ?
14/09/2007 À 07:48