BOUNA N'DIAYE, Nicolas Batum a rencontré des problèmes lors des tests cardiaques à Toronto la semaine passée. Qu'en est-il ?
B.N. : On a encore fait des tests complémentaires aujourd'hui (mercredi) dans une des cliniques les plus réputées au monde sur le plan cardiaque. Normalement, c'est bon. Mais on attend de pouvoir communiquer les résultats pour lui garantir le premier tour.
Cette affaire ne risque-t-elle pas de lui coûter quelques places au final ?
NBA
Nowitzki out au moins six semaines
19/10/2012 À 17:20
B.N. : C'est sûr et certain. Il était bien parti pour être dans la loterie (ndrl : le Top 14 ce qui lui aurait garanti un contrat de débutant sur trois ans.). Et finalement, il n'y sera pas. C'est évident. Aujourd'hui, on ne peut pas savoir où il sera exactement. A mon avis, il sera drafté au premier tout. Mais où, je ne sais vraiment pas.
L'année passée après sa performance au Hoop Summit (23 pts), Nicolas Batum était annoncé très haut avant de renoncer pour jouer une année supplémentaire en Europe. N'avez vous pas des regrets ?
B.N. : Il n'y a aucun regret à avoir. Bien sûr, l'an dernier, il aurait pu être drafté dans le Top 7 grâce à ses belles performances au Hoop Summit. Mais il vient de passer une année entière avec un rôle important au Mans où il a joué le championnat de France et surtout l'Euroligue. La maturité qu'il a acquis cette saison va lui être bénéfique pour s'intégrer en NBA et pour la suite de sa carrière. Il ne faut pas construire sa carrière qu'en pensant à l'argent. De temps en temps, il est plus important de jouer et d'acquérir de l'expérience. Et puis, la place ne fait pas tout. Tony Parker en est le meilleur exemple. Malgré sa 28e place à la draft, il a tout de même signé un contrat de 70 millions de dollars. La place n'a pas toujours beaucoup d'importance.
Selon vous, quelle serait la franchise idéale pour permettre à Nicolas Batum de continuer sa progression ?
B.N. : Il y a en plusieurs. Par exemple : Portland me plaît. Je trouve que c'est une équipe complémentaire. Une formation jeune où il manque un 3 où joue Nicolas. Ils sont fournis à tous les postes. Mais seul, Outlaw évolue vraiment au poste 3. Donc d'un point de vue stratégique, cette franchise serait intéressante pour Batum. Mais il y en a d'autres. Phoenix, même si le coach est parti, pourrait être une bonne solution par rapport à son style de jeu. Et bien sûr, toutes les autres franchises qui jouent un basket dans le style européen sont intéressantes.
A l'image de Toronto ?
B.N. : Ca aurait pu être possible. Mais je n'y crois plus. Car c'est là-bas qu'il a reçu son "carton rouge" sur le plan médical.
En fonction de la place où il sera retenu, certains spécialistes NBA estiment qu'il pourrait être renvoyé directement en Europe pour s'aguerrir encore un peu pendant une saison supplémentaire ?
B.N. : Il en est hors de question. Si Nicolas est drafté au premier tour, il ira en NBA. S'il est au premier tour...
Un autre Français se présente à la draft, il s'agit d'Alexis Ajinça, qui a séduit ces dernières semaines et qui est bien coté dans les prédictions...
B.N. : Il va être drafté très haut. A la surprise générale. Il a été libéré avant Nicolas Batum. Car il ne faut pas oublier que Nicolas a manqué une semaine de workouts après sa fin de saison tardive avec Le Mans. Et avec les problèmes médicaux, il en a manqué une autre. Il n'a vraiment pas eu le temps de se montrer. A l'inverse, Alexis a eu du temps. Et il a répondu présent. Il a été très bon lors des workouts. A tel point qu'aujourd'hui, on espère qu'il soit retenu entre les places 7 et 20.
Comment expliquez-vous l'engouement suscité par Alexis Ajinça qui avait brillé lors du Hoop Summit 2008 (13 pts, 9 rbds, 3 contres) mais qui sort d'une saison moyenne avec Hyères-Toulon (5 pts, 3 rbds en 12 min)?
B.N. : C'est simple : c'est un grand de 2m15. Et il a des mains, court et shoote. Et son corps est encore en évolution. Combien y a-t-il de profils comme lui dans la draft ? Pas beaucoup...
Alain Weizs, son entraîneur au HTV, avait annoncé qu'il devait partir en NBA dès la saison prochaine. Qu'en pensez-vous ?
B.N. : C'est son choix. Lui veut y aller. Il veut muscler son corps, se développer et découvrir le plus vite possible le monde de la NBA. Donc, il jouera en NBA la saison prochaine.
NBA
Le message des Lakers
28/04/2010 À 05:14
NBA
Cleveland sort Chicago
28/04/2010 À 05:11