. CONFERENCE EST
8. DETROIT - 1. CLEVELAND : 78-99
Cleveland remporte la série 4-0
A. McDyess (Det) = 26 pts, 10 rbds
R. Stuckey (Det) = 14 pts, 1 rbd, 6 pds
W. Bynum (Det) = 22 pts, 1 rbd, 1 pd
L. James (Cle) = 36 pts, 13 rbds, 8 pds
M. Williams (Clev) = 24 pts, 1 rbd, 4 pds
D. West (Cle) = 12 pts, 3 rbds, 5 pds
NBA
Le 1er tour des playoffs
29/04/2009 À 03:22
Il n'y avait pas grand chose à faire. Cleveland, meilleure équipe de la saison régulière à l'Est, a fait respecter la logique face à Detroit, 8e et dernier qualifié pour les playoffs. Quatre victoires en quatre matches, la sanction est sévère pour les Pistons, emmenés par Antonio McDyess (26 points, 10 rebonds). Mais c'est bien l'un des seuls joueurs du cinq majeur à avoir répondu présent. Richard Hamilton (6 points), Tayshaun Prince (2 pts) et Rasheed Wallace (0 pt) sont complètement passés à côté de leur sujet, laissant Detroit panser les plaies du départ de Chauncey Billups lors de ce qui sera la plus longue intersaison de la franchise depuis 2001. Mais, même avec Billups, pouvait-on stopper LeBron James, à nouveau auteur d'un double-double et parfaitement épaulé ? "Mo (Williams) a été fantastique, Delonte (West) a été fantastique et LeBron a été LeBron. Il a pratiquement réussi un triple-double", résume parfaitement le coach Mike Brown. En réussissant le seul sweep du 1er tour des playoffs, les Cavs s'offrent quasiment une semaine de vacances avant d'affronter Miami ou Atlanta.
7. CHICAGO - 2. BOSTON : 121-118 (2 OT)
Chicago et Boston sont à égalité 2-2
D. Rose (Chi) = 23 pts, 9 rbds, 9 pds
B. Gordon (Chi) = 22 pts, 6 rbds, 1 pd
J. Noah (Chi) = 12 pts, 10 rbds, 3 pds, 3 ctrs
R. Rondo (Bos) = 25 pts, 11 rbds, 11 pds
R. Allen (Bos) = 28 pts, 3 rbds, 1 pd
P. Pierce (Bos) = 29 pts, 7 rbds, 1 pd
Chicago est de nouveau dans la course. Face aux champions en titre, les coéquipiers de Joakim Noah (12 points, 10 rebonds) ont égalisé à deux victoires partout. Si le Match 3 avait pris des allures de démonstration pour les Celtics, les deux équipes se sont cette fois départagées au terme de deux prolongations haletantes. Et les Bulls peuvent remercier Ben Gordon, auteur d'un panier à trois points égalisateur à la fin de la première prolongation. John Salmons a ensuite pris le relai, inscrivant quatre lancers-francs dans les dernières secondes et contrant une tentative de tir primé de Paul Pierce. "Tous ceux à qui je parle me disent que c'est la série la plus excitante qu'ils aient pu voir", sourit Gordon. Boston, tête de série N°2, espérait sans doute un autre scénario. Sans Kevin Garnett, les Celtics ont pourtant trouvé avec Rajon Rondo le troisième membre de leur Big Three derrière Pierce (29 pts) et Allen (28 pts). Avec 25 points, 11 rebonds et 11 passes décisives, le meneur a signé son deuxième triple-double de la série. "Il y a 2-2 et nous sommes dans une bataille", sait désormais Rondo qui aura toutefois l'avantage de recevoir jeudi lors du cinquième match.
6. PHILADELPHIE - 3. ORLANDO : 81-84
Philadelphie et Orlando sont à égalité 2-2
A. Iguodala (Phi) = 13 pts, 7 rbds, 11 pds
A. Miller (¨Phi) = 17 pts, 5 rbds, 4 pds
T. Young (Phi) = 15 pts, 7 rbds, 2 pds
D. Howard (Orl) = 18 pts, 18 rbds, 3 ctrs
R. Lewis (Orl) = 17 pts, 7 rbds, 3 pds
H. Turkoglu (Orl) = 17 pts, 3 rbds
Merci Turkoglu ! En marquant le panier à trois points décisif à 1.1 seconde du buzzer, il a permis à Orlando de revenir en jeu face à Philadelphie, vainqueur sur le fil des Matches 1 et 3. C'est donc au tour des Floridiens de forcer le destin. Et le Turc n'a pas tremblé, lui qui restait pourtant sur un inquiétant 7 sur 30 au tir dans cette série. "Le coach avait confiance en moi. Il a mis en place un système pour moi et je suis heureux de l'avoir mis. C'est génial. Maintenant, c'est une nouvelle série", peut se réjouir l'arrière du Magic. Avant cela, Turkoglu avait été bien aidé par Dwight Howard, toujours aussi dominateur sous les panneaux (18 points, 18 rebonds). "On s'est battu du début à la fin. On a tenu Iguodala et Miller sous contrôle. Le différence s'est fait sur notre énergie", explique Rafer Alston. Effectivement, du côté des Sixers, Andre Iguodala (13 pts à 4/13) et Andre Miller (17 pts) n'ont pas eu leur influence habituelle. Mais la franchise de Philadelphie, qui n'a plus remporté une série de playoffs depuis 2003, espère encore faire mentir les pronostics.
______________________________________________________________________________
. CONFERENCE OUEST
5. HOUSTON - 4. PORTLAND : 89-88
Houston mène la série 3-1
Y. Ming (Hou) = 21 pts, 12 rbds, 2 pds
L. Scola (Hou) = 17 pts, 8 rbds, 1 pd
R. Artest (Hou) = 12 pts, 3 rbds, 9 pds
B. Roy (Por) = 31 pts, 5 rbds, 5 pds
L. Aldridge (Por) = 19 pts, 10 rbds, 2 pds
N. Batum (Por) = 2 pts, 0 rbd, 1 pd
Houston n'est plus qu'à une marche des demi-finales de la Conférence Ouest. Au Toyota Center, les Texans n'ont pas laissé passer leur chance. Privés de Tracy McGrady, ils continuent d'aligner les bonnes performances et s'appuient pour cela sur l'incontournable Yao Ming. Avec 21 points et 12 rebonds, l'intérieur chinois a encore pesé lourd dans la raquette. Mais, chez les Rockets, il n'y a pas que les stars qui brillent à l'image de Luis Scola (17 pts) et Shane Battier (14 pts, 6 pds). Et c'est même Aaron Brooks, pourtant auteur de seulement cinq points dans le match, qui a permis d'assurer la victoire grâce à deux lancers-francs dans le money time. Avec 3 victoires au compteur, Houston peut assurer son avenir lors du Match 5 dans l'Oregon. "Nous avons encore un match à négocier. Nous avons été dans cette situation auparavant. Mon expérience me dit que, avant que la série est terminée, il y a toujours 0-0" , met toutefois en garde Ming qui a déjà vu son équipe dilapider deux fois un avantage de 2-0.
NBA
San Antonio près de la porte
26/04/2009 À 09:30
NBA
Bryant mécontent
21/02/2012 À 11:53