. CONFERENCE EST - Demi-finales

CLEVELAND - ATLANTA: 105-85
Cleveland mène la série 2-0

NBA
Le 2e tour des playoffs
14/05/2009 À 00:46

L.James (Cle): 27 points, 3 rebonds, 5 passesM.Williams (Cle): 15 pts, 5 rbds, 5 pdsA.Varejao (Cle): 12 pts, 8 rbds, 2 pdsJ.Johnson (Atl): 10 pts, 3 rbds, 1 pdM.Evans (Atl): 16 pts, 3 rbds, 4 pdsZ.Pachulia (Atl): 7 pts, 12 rbds

Cleveland va finir par s'ennuyer. Pour l'instant en tout cas, les Cavs ne trouvent pas d'adversaire à leur mesure dans ces playoffs. Et ce n'est pas Atlanta qui semble en mesure d'enrayer la rutilante mécanique de l'Ohio. Jeudi soir, dans le deuxième match de la série, les Hawks n'ont même pas pu faire illusion. 26-17 à la fin du premier quart-temps et surtout 59-35 à mi-chemin, l'affaire était déjà pliée. Evidemment menés en attaque par un LeBron James sidérant de facilité et dont le somptueux panier à trois points en reculant juste avant la pause a constitué la cerise sur le gâteau, les Cavs ont aussi proposé une défense harassante à leurs adversaires. Résultat, Atlanta a shooté à 35%, à l'image de Joe Johnson (5 sur 15) et Josh Smith (2 sur 12) incapables de trouver de l'air.

Il est vrai que les Hawks ont quelques circonstances atténuantes. Privés de leur pivot Al Horford et de l'ailier Marvin Williams, tous deux blessés, ils manquent de solutions de rechange offensivement. Comme si ça ne suffisait pas, Joe Johnson s'est donné une entorse à la cheville droite dans le dernier quart-temps. Sorti en boitant, le meilleur scoreur d'Atlanta n'est pas revenu. "Je n'envisage pas de ne pas jouer les prochains matches. J'espère que dans 48 heures ça ira beaucoup mieux car je ne veux pas laisser tomber mes coéquipiers", a-t-il assuré. Mais même avec lui, Atlanta semble face à un problème insoluble. On voit mal ce qui pourrait empêcher Cleveland d'atteindre la finale de conférence.

A vrai dire, on commence à se demander si la meilleure équipe de la saison régulière va perdre un match à l'Est. Les Cavs viennent déjà d'égaler un record en signant leur 6e victoire consécutive en playoffs par plus de 10 points d'écart. La seule autre équipe dans l'histoire à avoir réussi cette performance était les Indiana Pacers en 2004. Autre marqué égalée, celle de trois victoires consécutives par 20 points d'écart au moins. Cleveland rejoint les Lakers de Magic Johnson et Abdul-Jabbar de 1986. "Je en suis pas surprise par nos performances, confie LeBron James. Nous sommes vraiment une bonne équipe. Nous avons confiance les uns en les autres et nous avons une grande confiance en nous." On veut bien le croire. Et le MVP de la Ligue de raconter qu'il s'amuse dans ces playoffs. Trop facile...

NBA
Bryant mécontent
21/02/2012 À 11:53