SACRAMENTO KINGS
Titres NBA :1 (1951)
Saison 2008/2009: 17 victoires - 65 défaites / Playoffs : -
Cinq majeur : Udrih ou Evans - Martin - Nocioni - Thompson - Hawes.
TOUR D’HORIZON :
NBA
Nouvelle ère à Washington ?
09/10/2009 À 12:42
Le temps où les Kings faisaient figure de possibles prétendants au trône est désormais bien loin. Depuis la saison 2001-2002 où Chris Webber, Mike Bibby and co avaient décroché le meilleur bilan de la saison régulière, de l’eau a coulé sous les ponts. Les ténors de la NBA sont maintenant à des années-lumière. Et le nouveau coach Paul Westphal, le quatrième en trois ans, a du pain sur la planche. Il prend la tête de la franchise avec le pire bilan de la Ligue lors du dernier exercice. Encore une fois le mot d’ordre est bien connu : reconstruire.
Pour épauler Kevin Martin, le leader offensif trop fragile physiquement, les Kings ont déjà pu compter sur Jason Thompson, Spencer Hawes, ou encore Francisco Garcia, qui vient de se blesser pour quatre mois, ces dernières saisons. Et cet été, Tyreke Evans, un arrière de talent, a été retenu en quatrième choix de la draft (19.2 pts, 6.2 rbds, 4.2 pds en Summer League). Il débarque avec Sean May (Charlotte) ou encore Sergio Rodriguez (Portland) qui ont également rejoint le navire pour tenter de le remettre à flot. Avec une moyenne d'âge de 25 ans, les Kings font le pari de la jeunesse. Mais surtout de l'avenir. Il faudra en effet leur laisser du temps. Car pour cette saison, ça s'annonce encore compliqué…
LE JOUEUR A SUIVRE : Kevin Martin
C’est toujours la même rengaine. Kevin Martin est le leader offenisf des Kings. Mais aussi leur talon d’Achille. Talentueux au possible, doté d’un shoot à trois points très sûr et d’une étonnante capacité à provoquer les fautes, l’arrière est une arme offensive redoutable (24.6 pts, 3.6 rbds, 2.7 pds de moyenne la saison passée). Seul souci : son physique est moins fiable que son shoot longue distance. Depuis son arrivée dans la Ligue, il n’a jamais terminé une saison sans blessure. Avec 52 rencontres manquées sur les deux derniers exercices (21 en 2007-2008 et 31 en 2008-2009), son corps le lâche régulièrement et l’empêche d’avoir l’impact qu’il devrait avoir sur sa franchise. Si Tyreke Evans, l’explosif rookie, sera désormais là pour le soulager, sa santé sera encore un facteur clef de la saison des Kings…
NBA
O'Neal - James, duo d'enfer
06/10/2009 À 20:02