INDIANA PACERS
Titres NBA : 0
2008/2009 : 36 victoires - 46 défaites / Playoffs : -
Cinq majeur : TJ Ford - Rush ou Jones - Granger - Murphy - Hibbert.
TOUR D'HORIZON :
NBA
Les Warriors, abordage ou sabordage ?
16/10/2009 À 20:52
Ils sont sur la bonne voie. Les Pacers veulent sortir de la médiocrité et enfin retrouver les playoffs pour la première fois depuis 2005. Et quand on regarde leur dernière saison, il y a des raisons d'espérer. Malgré les blessures (Dunleavy a joué 18 matches sur 82 et Granger 67), Indiana a échoué à une petite victoire de la post-saison. Le départ de Jermaine O'Neal a été digéré. Et Danny Granger a parfaitement pris la relève en tant que franchise player. Tourné vers l'offensive (105.1 pts par match soit la cinquième attaque de la Ligue), Indiana, qui a perdu Marquis Daniels, Rasho Nesterovic et Jarrett Jack cet été, devra toutefois étoffer sa défense pour atteindre son but.
La progression de Roy Hibbert sous le cercle est attendue dans ce domaine. Et les venues d'Earl Watson, Dahntay Jones (Denver) et Tyler Hansbrough (13e choix de la dernière draft) vont également dans ce sens. Mais pour accrocher un strapontin en playoffs, il faudra surtout que Dunleavy retrouve la forme et que T.J. Ford, Troy Murphy et bien sûr Danny Granger restent en bonne santé. En clair, ce n'est pas gagné d'avance. Et en avril, les Pacers ont de fortes chances d'être encore en vacances.
LE JOUEUR A SUIVRE : Danny Granger
Quelle progression fulgurante !  Saison après saison, Danny Granger s'impose comme l'un des meilleurs joueurs de la Ligue. Auteur de 13.9 points de moyenne en 2006-2007, il tournait à 19.6  points en 2007-2008 avant de prendre encore une autre dimension lors du dernier exercice avec 25.8 points de moyenne. Doté d'un shoot longue distance très fiable (40.4%), il peut tout faire en attaque. S'il a le sang-froid dans le money time, il a aussi pris l'habitude de porter les siens à bout de bras. Cette saison encore, il sera la clef des Pacers.
NBA
Charlotte en toute discrétion
16/10/2009 À 20:45