LOS ANGELES LAKERS
Titres NBA : 15 (1949, 1950, 1952, 1953, 1954, 1972, 1980, 1982, 1985, 1987, 1988, 2000, 2001, 2002, 2009)2008/2009 : 65 victoires - 17 défaites / Playoffs : Champion
Cinq majeur : Fisher - Bryant - Artest - Gasol - Bynum
TOUR D'HORIZON
NBA
O’Neal et ça change tout ?
24/10/2009 À 22:13
Cette fois-ci, Kobe Bryant n'a eu besoin de personne - Shaquille O'Neal pour ne pas le nommer - pour s'adjuger une quatrième bague de champion. Après avoir terminé la saison régulière avec le deuxième bilan (65-17) de toute la ligue, derrière les Cavaliers de Cleveland (66-16), les Lakers ont néanmoins dû batailler en playoffs, surtout en demi-finale (Houston, 4-3) et en finale (Denver, 4-2) de Conférence. C'est finalement contre Orlando, pour le titre, que la franchise violine et or a le moins tremblé (4-1). Cette saison, l'objectif est évidemment de défendre la couronne acquise en mai dernier, la 15e de l'histoire du club. Pour y parvenir, les Lakers, qui ont mis à l'essai le Français Mickaël Gelabale pour finalement le couper, se sont attaché les services de Ron Artest, en provenance de Houston. Dans le sens inverse, le précieux Trevor Ariza a quitté la Californie pour rejoindre le Texas. L'avenir dira si c'était une erreur de le laisser partir.
Les dirigeants californiens sont également parvenus à conserver Lamar Odom. Courtisé par Miami, l'ancien joueur du Heat (2003-2004) a prolongé son bail (quatre ans pour 33 millions de dollars) avec la franchise californienne. Ce sixième homme de luxe est un rouage essentiel dans le bon fonctionnement des Lakers. Ayant vu la fin de sa saison 2008-2009 gâchée par une vilaine blessure à un genou, Andrew Bynum a livré une pré-saison de qualité qui laisse augurer de belles choses. Le tout sera de rester en forme. Si c'est le cas, les Lakers ne seront pas loin d'ajouter un seizième trophée Larry O'Brien dans leur vitrine déjà bien fournie.
LE JOUEUR A SUIVRE : Ron Artest
Bye bye Texas, welcome to LaLa Land ! Après une seule saison passée à Houston, "RonRon" a décidé de changer d'air. Encore. Et de jouer pour sa sixième franchise en NBA. C'est en Californie qu'Artest a posé ses valises. Après avoir goûté l'air de Sacramento en 2006-2008, l'ancien King s'est engagé avec les Lakers. A la clé, un contrat de 18 millions de dollars portant sur les trois prochaines années. "Depuis que je suis en NBA, je me suis déjà fait pas mal d’argent, a expliqué celui qui fut opéré à coeur ouvert en 2002. "Ce n’est plus pour ça que je joue désormais." Pour une bague, Ron ?
NBA
Boston ne pense qu'à ça
22/10/2009 À 19:23