AFP

Joakim Noah (Chicago Bulls), une performance hors-norme face aux Sixers

Noah, une performance hors-norme
Par Eurosport

Le 01/03/2013 à 08:34Mis à jour Le 01/03/2013 à 11:56

Joakim Noah a signé l'un des plus grands matches de sa carrière en compilant 23 points, 21 rebonds et... 11 contres lors du succès des Bulls face aux Sixers de Philadelphie (93-82). C'est le deuxième "triple double" de sa carrière mais surtout le deuxième de la saison.

Personne n'a pu l'arrêter. Cette nuit, Joakim Noah a croqué à lui tout seul Philadelphie (93-82) avec l'une de ses plus grosses performances depuis ses débuts en NBA. Jugez plutôt : l'intérieur de Chicago a compilé 23 points (à 8/12 aux tirs), 21 rebonds, 3 interceptions et... 11 contres en 45 minutes de jeu ! Le Français signe là son troisième "triple double" en carrière et le deuxième de la saison après les 11 points, 13 rebonds et 10 passes décisives cette fois lors de la victoire des siens sur Boston le 18 décembre dernier (100-89).

"Sa volonté du début à la fin du match était juste incroyable", a salué son coach Tom Thibodeau. "Il était partout et a multiplié les efforts." Une statistique donne la mesure de l'exploit de Noah puisqu'il a égalé le record de contres en un match de saison régulière qu'il co-détient désormais avec Artis Gilmore (1977). Selon ESPN, Noah est le premier joueur depuis 1998 (et le géant de 2,29 m Shawn Bradley) à compiler au moins 20 points, 20 rebonds et 10 contres et le premier de l'histoire (en tout cas depuis 1973-74 que les contres sont officiellement comptabilisés en NBA) à compiler ces chiffres tout en affichant au moins 65% de réussite aux tirs (66,6% exactement).

Une première depuis 1998

"Incroyable" pour Boozer, cette performance a écoeuré les Sixers. "Il est tellement actif ! Si vous ne le freinez pas, cela peut vite tourner au cauchemar", a constaté leur coach Doug Collins. Même le "double double" du pivot de Philadelphie Spencer Hawes (20 points, 15 rebonds) et les 22 points du meneur de jeu Jrue Holiday n'ont pu éclipser la partition parfaite du pivot français. Côté Bulls, Carlos Boozer a fait le job pour continuer le travail de sape de Noah (21 points, 12 rebonds). Cette victoire fait du bien à la franchise de l'Illinois qui restait sur deux défaites et qui n'a toujours pas validé son ticket pour les play-offs, Chicago étant la sixième équipe de la conférence Est avec 33 victoires pour 25 défaites.

Dans les autres matches de la nuit, les Lakers ont également décroché une victoire précieuse dans la course aux play-offs en venant à bout des Timberwolves de Minnesota (116-94). Une nouvelle fois, c'est Kobe Bryant, auteur d'une saison monstrueuse, qui a guidé les Californiens avec 33 points, 5 rebonds et 5 passes alors que Dwight Howard s'est contenté d'un maigre "double double" (11 points, 13 rebonds). Toujours privé de Kevin Love, Minnesota n'a pas pesé bien lourd. Dans le choc de la nuit, les Clippers ont pris le meilleur sur Indiana (91-99) grâce à un Chris Paul omniprésent (29 points, 6 rebonds, 8 passes). Mais la performance de la nuit, ce n'est pas le meneur de L.A. qui l'a réalisée mais bien le Frenchie de Chicago.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313