Reuters

NBA : Tony Parker, auteur de son record en carrière aux passes, guide les Spurs face aux Grizzlies

Un Parker record guide les Spurs
Par Eurosport

Le 22/05/2013 à 08:35Mis à jour Le 22/05/2013 à 09:12

Avec 15 points et 18 passes décisives de Tony Parker, San Antonio a battu Memphis (93-89 a.p.) à domicile pour mener 2 victoires à 0 en finale de Conférence Ouest.

Tony Parker au sommet de son art. Meilleur marqueur des Spurs dimanche dernier dans le match 1 (20 points), le meneur français s’est transformé en parfait playmaker mardi pour guider son équipe vers un succès étriqué, après prolongation, contre Memphis dans le match 2 de la conférence Ouest (93-89). Avec 18 passes décisives, auxquelles il a ajouté 15 points, le boss de l’équipe de France a battu son record en carrière, qui datait de janvier 2012 (17 contre la Nouvelle-Orléans). Parker a fait briller ses partenaires, les cinq joueurs titulaires dépassant les dix unités dans cette rencontre. Tim Duncan s’est lui montré décisif en prolongation, en y inscrivant six de ses 17 points. Durant cette partie, l’intérieur des Îles Vierges est devenu dans le premier joueur dans l’histoire de la NBA à atteindre les 500 contres en play-offs. Avec cette victoire, les Texans mènent désormais 2-0 dans la série face aux Grizzlies.

Avant de faire ce break, les hommes de Gregg Popovich se sont fait une belle frayeur. Ils ont pris jusqu’à 18 points d’avance dans le match et menaient encore de douze unités à l’entame du quatrième quart-temps (76-64). "Ils ont couru, ont eu des paniers faciles, a analysé Marc Gasol après la rencontre. Ils étaient chauds." Mais les Spurs ont connu un énorme trou d’air dans l’ultime période, ne marquant aucun point dans les quatre dernières minutes et laissant Memphis revenir à hauteur pour s’offrir une prolongation inespérée. " Je déteste que nous ayons laissé filer un tel avantage", a pesté Duncan dans les vestiaires. Les Grizzlies pensaient pourtant avoir perdu toute illusion de reprendre l’avantage du terrain dans la série en bouclant la première mi-temps sur quatorze tirs manqués consécutifs. Ils ont refait leur retard progressivement après le repos pour finalement échouer de très peu dans leur quête. Comme lors de la première rencontre à San Antonio, un joueur sorti du banc a rendu une excellente copie pour Memphis.

Après Quincy Pondexter dimanche, Jerryd Bayless a terminé meilleur scoreur de la rencontre pour la franchise du Tennessee, avec 18 points, à égalité avec Mike Conley. A nouveau en difficulté avec son tir, Zach Randolph a encore vécu une soirée difficile. Même s’il a finalement compilé de bonnes statistiques (15 pts, 18 rbds), il affiche un triste 7/26 aux shoots depuis le début de la série. Mais la deuxième mi-temps est néanmoins porteuse d’espoirs pour les Grizzlies, qui retrouveront samedi leur salle, où ils sont invaincus depuis le début des play-offs. "Je pense que nous avons joué davantage notre basket, a souligné Marc Gasol (12 pts, 14 rbds). Nous avons attaqué et, bien sûr tout se passe mieux quand vous mettez des tirs." Pour tirer un peu de confiance, le pivot espagnol et ses coéquipiers pourront aussi se souvenir que San Antonio menait également 2-0 la saison passée contre Oklahoma City en finale de conférence. Avant de perdre quatre matchs de suite et de sortir par la petite porte.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0