Warriors - Jazz : 115-104

Golden State mène la série 2-0

NBA
Fin de saison pour Parker, touché au quadriceps
04/05/2017 À 16:30

Deuxième match entre le Jazz et les Warriors et un scénario plus ou moins similaire au premier. Comme il y a deux jours, les joueurs de Golden State ont rapidement creusé l’écart et leurs adversaires ont passé la rencontre à cravacher pour recoller progressivement. Et comme lors du match 1, ils ont pris une série de paniers à chaque fois qu’ils se sont rapprochés au score de trop près. Utah a eu le mérite de tenir un peu plus longtemps. Après avoir pris le traditionnel éclat infligé par les Warriors dans le troisième quart (+20), Gordon Hayward et ses coéquipiers ont continué à maintenir la pression dans les douze dernières minutes.

Ils sont même revenus à 7 points à un peu plus de trois minutes de la fin du match. Ils ont perdu de 9, tout en faisant preuve de combativité. Mais les Warriors sont vraiment une équipe à part en NBA. Leur défense a été impressionnante sur cette rencontre. Ils ont cette capacité à éteindre l’adversaire sur quatre, cinq possessions de suite. En attaque, l’intelligence et l’altruisme des stars comme Stephen Curry (23 pts, 7 pds), Kevin Durant (25 pts, 11 rbds et 7 pds) ou Draymond Green (21 pts, 7 rbds et 6 pds) leur permet d’exploiter n’importe quel mauvais placement de l’adversaire. Ils ne laissent aucune marge d’erreur. Et des fautes, le Jazz en a commis un peu trop pour espérer l’emporter cette nuit.

Wizards - Celtics : 89-116

Boston mène la série 2-1

Les Celtics ont vraiment du mal à débuter les rencontres. Pour la troisième fois en autant de rencontres, les joueurs de Boston ont pris un éclat d’entrée. Comme s’ils venaient à peine de découvrir un adversaire qu’ils ont pourtant affronté à de nombreuses reprises depuis le début de la saison. John Wall et ses partenaires ont donc infligé un 22-0 aux Celtics pour démarrer la partie, prenant ainsi une avance conséquente dans le premier quart (34-12 puis 39-17 après 12 minutes). Et cette fois-ci, Isaiah Thomas et les siens n’ont pas su recoller au score. Le meneur All-Star a d’ailleurs été limité à 13 points après en avoir inscrit 53 lors de la rencontre précédente.

Les Celtics ont donc passé le match à courir après le score et… à se chauffer avec les Wizards. L’animosité entre les deux équipes n’est plus un secret. Fautes viriles, échanges tendus, poussettes et débuts d’embrouilles ont rythmé les 48 minutes presque dénuées d’intérêt sur le plan purement basket. Les arbitres ont même éjecté trois joueurs (Terry Rozier du côté de Boston, Brandon Jennings et Kelly Oubre pour Washington). Au-delà des altercations, les Wizards ont su faire la différence en défense pour remporter assez aisément le troisième match de la série. Ils auront une occasion de revenir à hauteur de les Celtics ce weekend.

EuroLeague
L'ASVEL peut souffler, les matches annulés à cause du Covid-19 seront bien reprogrammés
19/10/2020 À 15:45
Jeep Elite
Villeurbanne se reprend à Cholet
11/10/2020 À 21:53