Getty Images

Déboîtés par les Raptors, les Cavaliers s'enfoncent dans la médiocrité

Déboîtés par les Raptors, les Cavaliers s'enfoncent dans la médiocrité

Le 12/01/2018 à 07:45Mis à jour Le 12/01/2018 à 07:56

NBA - Cleveland a subi sa plus lourde défaite de la saison en s'inclinant de 34 points (133-99) contre un concurrent direct, Toronto, cette nuit. L'état d’urgence est déclaré par les triples finalistes, à nouveau en grandes difficultés.

Le match : Cleveland, c’est grave docteur ?

Ce n’est pas un mauvais rêve. Les Cavaliers sont bel et bien en crise. Encore une fois. Les galères de la troupe de l’Ohio sont réelles et elles se sont matérialisées avec un revers terrible sur le parquet des Raptors, deuxièmes à l’Est. 99-133. 34 points d’écart. Une correction. La deuxième de suite après leur lourde défaite contre les Timberwolves en début de semaine (99-127). 28 puis 34 points d’écart soit 62 en cumulé sur les deux dernières sorties de Cleveland. Moins de 100 pions marqués à chaque fois pour 127 et 133 encaissés. Et les difficultés traînent déjà depuis un moment. La franchise a perdu six des huit matches qu’elle a disputé depuis la déroute contre les Warriors le soir de Noël.

Une telle période semblait difficile à imaginer après les 13 victoires consécutives des Cavaliers entre novembre et décembre. Déjà là, LeBron James et les siens réagissaient à une très mauvaise passe au cours de laquelle ils avaient enchaîné les prestations médiocres. Nous y revoilà. La tension est elle aussi monté d’un cran. Le King a réprimandé ses coéquipiers avec beaucoup d’énergie tout au long de la partie cette nuit. Il a aussi eu un échange houleux avec son coach Tyronn Lue lors d’un temps mort. Le tout sous les yeux de toutes les caméras, évidemment. Les deux hommes se sont aussi contredis lors de leurs discours d’après match. Lue a dénoncé les “objectifs personnels” de certains de ses joueurs. Une théorie démontée en pièces par sa superstar.

Des objectifs personnels ? Allez… à ce stade ? Après presque quatre ans ensemble ? Je n’espère pas. Je n’en ai pas“, assure LeBron.

Quel que soit le problème, qu’il vienne de la défense, du relâchement mental, de la fatigue physique, d’un manque d’alchimie ou du retour chaotique d’Isaiah Thomas (2/15 aux tirs cette nuit), il est évident que ce groupe est miné par les petits défauts qui s’accumulent.

Le joueur : Le show Lou Williams continue

Au lendemain de ses 50 points contre les Warriors, le prolifique artilleur Lou Williams a planté 30 pions pour aider les Los Angeles Clippers à se défaire des Sacramento Kings. Un coup titulaire, un coup remplaçant selon les blessures, il réalise la saison la plus aboutie de sa carrière à 31 ans. Williams est une machine à scorer qui pèse tout de même 23 points par match à 45% aux tirs et 41% à trois-points. Et il distribue aussi 5 passes ! Il n’avait jamais marqué autant, jamais passé autant et jamais été aussi adroit de loin. Il n’y a pas d’âge pour exploser.

Le retour en forme : Les Lakers séduisants contre San Antonio

Los Angeles, destination potentielle pour LeBron James cet été, suit la trajectoire inverse des Cleveland Cavaliers. Les Lakers étaient eux aussi mal en point pendant quelques semaines, enchaînant même six revers de suite en l’absence de Lonzo Ball. Mais l’équipe californienne se porte beaucoup mieux depuis que son maestro a repris place sur le parquet. A la baguette, il a compilé 18 points, 10 rebonds, 6 passes et 4 interceptions contre les Spurs cette nuit. Il était présent sur le parquet quand les joueurs de Luke Walton ont fait la différence en fin de match.

A 77-75 en faveur de Los Angeles et cinq minutes restantes au chrono, tout restait jouable pour San Antonio. Les plus expérimentés LaMarcus Aldridge, Pau Gasol et Manu Ginobili étaient sur le terrain pour renverser la vapeur et gagner le match. Ils ont été pris de vitesse par les jeunes pousses des Lakers. Les éperons ont multiplié les pertes de balles (cinq !) dans les moments clés de la partie. Ball et ses coéquipiers ont alors passé un 13-0 pour prendre le contrôle, 90-75, à moins de deux minutes de la sirène. La troisième victoire consécutive pour les Hollywoodiens.

Tous les scores

Raptors – Cavaliers : 133-99
Kings – Clippers : 115-121
Lakers – Spurs : 93-81

0
0