Getty Images

Finis les coups de poing, Mirotic et Portis font briller les Bulls

Finis les coups de poing, Mirotic et Portis font briller les Bulls

Le 12/12/2017 à 07:29

NBA - Plusieurs semaines après leur violente bagarre, Nikola Mirotic et Bobby Portis sont à nouveau réunis sur les parquets. Pour le meilleur. Leur duo a mené Chicago vers une troisième victoire de suite cette nuit.

Les joueurs : Mirotic et Portis ont mis le passé de côté

La droite assenée soudainement par Bobby Portis à Nikola Mirotic était si violente qu’elle a brisé, littéralement, le visage de l’Espagnol. Ce dernier s’en est sorti avec plusieurs fractures faciales ainsi qu’une commotion. Dur. Choquant. Son agresseur, qui avait fini par craquer et commettre l’impensable sous les provocations de son aîné, a pris huit matches de suspension, infligés par sa propre franchise.

S’en sont suivies des semaines particulièrement compliquées pour les Bulls. Vexé, Mirotic aurait même posé un ultimatum à ses employeurs : c’était lui ou Portis. Il refusait même de parler avec le jeune intérieur des Bulls. Et ce malgré les nombreuses excuses publiques et privées formulées par Portis depuis. Il était impensable de les imaginer rejouer ensemble au basket.

Et pourtant… plusieurs semaines plus tard, nous y voilà. Cette nuit, ils n’ont pas seulement partagé un bout de terrain ou un vestiaire. Ils ont joué ensemble. Ils ont bien joué ensemble. Mirotic (24) et Portis (23) ont compilé 47 points lors de la victoire de Chicago contre Boston, premier de la Conférence Est. Ils ont fait tomber des Celtics qui semblaient certes bien fatigués après deux premiers mois chargés en émotions. Les taureaux ont inscrit 22 points de plus que leurs adversaires quand leurs deux anciens frères ennemis ont pris place ensemble sur le parquet.

"Ils ont été terribles, commentait avec enthousiasme le coach des Bulls Fred Hoiberg. Ils se sont bien trouvés sur le terrain. J’adore leur complicité actuelle."

Tellement inimaginable il y a moins d’un mois. Les deux hommes ont su mettre leurs différends de côté. Et les Bulls sont soudainement moins ridicules. Déjà parce que toutes les discussions négatives sur le sujet sont petit à petit remplacées par celles mettant en avant le professionnalisme de Mirotic, qui a su aller de l’avant. Pour le bien du groupe. Mais aussi surtout parce que l’équipe se met justement à gagner ! Elle n’a toujours pas perdu depuis le retour de l’ancienne star du Real Madrid. Trois matches et autant de victoires ! Respect.

Le match : Houston et New Orleans ne défendent pas mais régalent !

Avalanches de points entre les Rockets et les Pelicans. Si les spectateurs étaient venus voir de la défense bien rugueuse, ils sont repartis déçus. Mais il est nettement plus probable que les supporters des deux équipes aient apprécié l’énorme show offensif offert par les acteurs de la rencontre. 253 pions inscrits avec une victoire finale 130-123 pour Houston.

Et bien évidemment des cartons à gogo. En chef d’orchestre, James Harden a encore une fois été extraordinaire en compilant 26 points et 17 passes décisives, son record personnel. Toujours du côté texan, Clint Capela a lui aussi réalisé la meilleure performance de sa carrière. Mais aux points. 28 pour le Suisse, ex-pensionnaire de la Pro A avant d’arriver en NBA. Rajon Rondo a lui cumulé toutes les statistiques possibles pour les Pelicans : 13 points, 12 rebonds et 12 passes. Jrue Holiday a planté 37 points.

C’était cependant insuffisant pour battre des Rockets au sommet de leur art. Houston vient ainsi d’enchaîner une neuvième victoire consécutive. Les hommes de Mike D’Antoni n’ont jamais perdu avec Chris Paul (10 matches) et ils caracolent en tête de la NBA.

Le panier de la nuit à Memphis !

Les Grizzlies sont mauvais mais ils ont ce petit bonhomme pour faire le spectacle.

Le dunk féroce de la nuit

Le Thunder est mauvais mais ce grand bonhomme sait faire le spectacle.

Tous les scores

Bulls – Celtics : 108-85
Rockets – Pelicans : 130-123
Grizzlies – Heat : 82-107
Thunder – Hornets : 103-116
Warriors – Trail Blazers : 111-104
Clippers – Raptors : 96-91

0
0