Getty Images

NBA - Houston se reprend et corrige Golden State (127-105)

Houston se reprend et corrige Golden State

Le 17/05/2018 à 07:40Mis à jour Le 17/05/2018 à 07:48

NBA - Battus sur leur parquet lors du Match 1, les Rockets ont parfaitement réagi cette nuit. Ils ont dominé leurs adversaires des deux côtés du parquet pour s’imposer assez nettement (127-105) et égaliser à une manche partout.

Rockets – Warriors : 127-105

Les deux équipes sont à égalité 1-1

Ce n’est pas un hasard si Houston a terminé la saison avec le meilleur bilan de toute la NBA (65 victoires). Les Texans ont démontré pendant les mois précédents qu’ils étaient suffisamment armés pour battre n’importe quelle équipe grâce à un système offensif efficace, des superstars de premier plan, des joueurs talentueux sur plusieurs postes et une profondeur de banc quasiment unique dans ce championnat. Avec autant d’atouts, ils ont rapidement été présentés comme les seuls à pouvoir inquiéter – voire faire tomber – les Warriors champions en titre. Le match de cette nuit a peut-être rassuré (ou pas) ceux qui craignaient une victoire facile de Golden State. Dominés lors de l’ouverture des finales de Conférence Ouest, James Harden (27 points) et les siens ont rebondi avec une large victoire (127-105).

Nous pouvons battre n’importe quelle équipe à n’importe quel moment avec notre façon de jouer“, assurait Mike D’Antoni… après le match. Les Rockets ont effectivement délivré une prestation parfaite ou presque. Ils ont corrigé tous les petits défauts qui ont mené à la rouste du premier match (victoire 119-106 de Golden State). Ils ont perdu moins de ballons que leurs adversaires, marqués plus de points dans la raquette, pris plus de rebonds et ils ont aussi concrétisé plus de contre-attaques. Harden et Chris Paul n’ont pas été aussi brillants que lors du premier match (43 points à 15/38 en cumulé) mais justement. Le jeu offensif ne s’est pas reposé uniquement sur les deux têtes d’affiches de la franchise.

James Harden et Trevor Arizalors de Houston - Golden State - Match 2 de finale de Conference Ouest NBA 2018

La maladresse de Curry et Thompson a plombé Golden State

La balle a un peu mieux circulé du côté de Houston avec 23 passes décisives pour 45 paniers. Leur système n’est de toute façon pas fondé sur du jeu de passes. Mais tout de même. En offrant un peu plus d’opportunités aux joueurs de devoir, les deux All-Stars ont pu compter sur des soutiens de poids. Eric Gordon a notamment inscrit 27 points en sortie de banc avec plusieurs paniers primés pour porter l’avance à 29 points en seconde mi-temps. Les Rockets menaient encore de 22 points à six minutes de la fin du match (111-89). P.J. Tucker (22 pts) et Trevor Ariza (19) ont eux aussi été primordiaux.

Aucun des deux n’a été en mesure de ralentir Kevin Durant, encore une fois auteur de 38 points. Mais leur apport offensif à peser. Surtout que KD était le seul à briller du côté des Warriors. Stephen Curry et Klay Thompson ont tous les deux été limités. 16 points à 7/19 pour le premier et 8 points à 3/11 pour le second. Leur maladresse a rapidement mis Golden State dans le trou, avec déjà 14 points de retard à la pause (50-64). C’est de toute façon la seule solution pour vraiment battre ces Warriors : réussir à freiner deux des trois premières options offensives de leur équipe simultanément. Les Rockets l’ont fait cette nuit. Peuvent-ils vraiment y parvenir trois fois de plus ? Cela semble déjà plus compliqué.

0
0