Getty Images

NBA - Cleveland Cavaliers - LeBron a coulé comme jamais

LeBron a coulé comme jamais

Le 09/01/2018 à 07:29Mis à jour Le 09/01/2018 à 07:36

NBA – Les Cavaliers ont été réduits en pièces par les Timberwolves cette nuit (127-99). Symbole de son inhabituelle impuissance, James a terminé avec le pire différentiel de sa carrière : un horrible -39.

Le match : Minnesota écrase Cleveland

-39, c’est une température presque clémente quelque part en Sibérie au mois de janvier. Sur un parquet NBA, c’est nettement plus rare. Des -39 au thermostat, les habitants et les joueurs du Minnesota ont dû en affronter de temps en temps au cours d’hivers bien rudes. Bien gelés. Il y a beau avoir le chauffage dans les salles, LeBron James et les Cavaliers ont pris un grand coup de froid en se déplaçant à Minneapolis. Cette nuit, les triples finalistes, glacés comme paralysés, ont eu beaucoup de mal sous les rafales (de vent) des stars des Timberwolves.

Une lourde défaite à l’arrivée, 99-127. Le King, d’ordinaire si influent, est resté en retrait. Jimmy Butler lui a donné la fièvre toute la soirée. Le chef de meute des loups a pris en grippe le quadruple MVP. Il ne s’est pas laissé enrhumer par les feintes ou la puissance physique de son adversaire. Et il l’a finalement complètement éteint : James a terminé avec 10 points, 8 tirs tentés (4 réussites), 8 rebonds, 5 passes et 3 balles perdues en 27 minutes. Et surtout ce +/- tristement record de -39. Jamais son impact sur le jeu ne s’était avéré aussi négatif. C’est la plus mauvaise performance de sa carrière sur cet aspect statistique précis.

Douchés à froid d’entrée, les Cavaliers ont pris l’eau dès les premières minutes de la partie. L’écart a chuté en-dessous de zéro aussi vite que les températures en dehors du Target Center par ce soir de début d’année : -14 après 12 minutes, -27 à la pause et finalement -28 à l’arrivée. Il est maintenant temps pour les joueurs de Cleveland de se mettre au chaud pour oublier cette sortie dramatique.

Le joueur : Jimmy Butler a éteint LeBron, encore

Il fut une époque où un Butler pas encore starifié était considéré comme le “LeBron stoppeur”. L’homme capable de freiner et de ralentir le meilleur joueur du monde. Mais cette étiquette pourtant flatteuse était surtout celle d’un homme de devoir plus que d’un leader. Le gaillard, pas encore All-Star, se coltinait les corvées pour Tom Thibodeau. Toujours est-il qu’il a toujours su mettre le King en difficultés. Pour preuve leur bilan en tête-à-tête : 12 victoires pour Jimmy Buckets, 5 succès pour James. Bilan actualisé après la démonstration de l’arrière, auteur de 21 points, 8 rebonds, 9 passes et 3 interceptions en plus de son excellente défense.

Isaiah Thomas, éjecté

Peut-être pressé de quitter l’atmosphère glaciale du parquet, Isaiah Thomas a rejoint le vestiaire bien avant le reste de ses coéquipiers cette nuit. Le meneur All-Star a effectivement été expulsé après avoir taclé Andrew Wiggins à la gorge (avec son bras, évidemment). Une interception de handballeur rarement tolérée en NBA. Auteur de deux bons matches depuis son retour, IT a sombré comme l’ensemble de ses camarades. Il a fini avec 9 points à 3/11 en 19 minutes.

Pendant ce temps-là, les Warriors…

… sont bouillants ! Il fait bien chaud en Californie. Mais il pleut sur Oakland. Il pleut des paniers à trois-points. Ceux d’un Stephen Curry qui pointe décidément le bout de son nez dans la course au MVP. Le double lauréat du trophée a inscrit 30 points avec 9 passes décisives cette nuit. Et Golden State, meilleure équipe NBA, s’est encore imposé contre Denver malgré le triple-double de Nikola Jokic (22 pts, 12 rbds, 11 pds).

La photo de la soirée

DeMar DeRozan, Kyle Lowry. Bad boys. Ils viennent pour vous.

Tous les scores

Pacers – Bucks : 109-96
Nets – Raptors : 113-114
Bulls – Rockets : 107-116
Timberwolves – Cavaliers : 127-99
Pelicans – Pistons : 112-109
Kings – Spurs : 100-107
Warriors – Nuggets : 124-114
Clippers – Hawks : 108-107

0
0