Eurosport

NBA : New Orleans perd DeMarcus Cousins, San Antonio agace Greg Popovich

New Orleans perd Cousins, San Antonio agace Popovich

Le 27/01/2018 à 08:28Mis à jour Le 27/01/2018 à 08:47

NBA - Vainqueurs de Houston (115-113), les Pelicans ont perdu leur pivot DeMarcus Cousins sur blessure. Sa saison est sans doute terminée. Les Spurs, eux, ont pris l'eau face à Philadelphie (97-78).

La victoire a un goût amer. New Orleans a fait chuter Houston (115-113). Mais les Pelicans ont perdu gros. En l'occurrence, DeMarcus Cousins. A dix secondes du buzzer, le pivot s'est blessé tout seul, en prenant un rebond. Il est immédiatement sorti, porté par ses coéquipiers. Verdict : une rupture du tendon d'Achille, selon ESPN. Une blessure qui l'éloignerait des parquets pendant au moins six mois. En clair, sa saison est probablement d'ores et déjà terminée. Et il ne participera évidemment pas au All Star Game, le 18 février prochain.

Avant de se blesser, Cousins avait, une fois encore, porté son équipe, en signant son deuxième triple-double en trois matches (15 points, 13 rebonds, 11 passes). Anthony Davis (27 points, 11 rebonds, 5 contres) a également contribué au succès de New Orleans face aux deuxièmes de la Conférence Ouest.

" Si j'étais un fan de San Antonio ce soir, je demanderais qu'on me rende mon argent "

De son côté, San Antonio a connu une belle désillusion face à Philadelphie. Les Spurs, particulièrement maladroits à 3 points, ont pris l'eau face aux 76ers (97-78). Une déroute qui a particulièrement irrité Gregg Popovich. Comme l'atteste sa punchline express, en conférence de presse : "si j'étais un fan de San Antonio ce soir, je demanderais qu'on me rende mon argent." Et pour cause, les Spurs n'avaient plus perdu face aux 76ers depuis 2004. Mais cette fois, Philiadelphie a pu compter sur les 18 points et les 14 rebonds de Joeal Embiid, ainsi que les 21 points de Ben Simmons.

Le Utah Jazz a quant à lui empoché un deuxième succès de rang en déplacement, à Toronto (97-93). Un succès sur le gong : à quatre secondes de la fin, les Raptors menaient encore 93-92. Mais Ricky Rubio a rentré un trois points décisif pour la franchise de Salt Lake City, qui a pu s'appuyer sur un Rudy Gobert précieux (18 points, 15 rebonds).

A l'Est, Cleveland s'est donné de l'air en venant à bout d'Indiana (115-108). Les Cavaliers, qui restaient sur sept revers lors de leurs dix derniers matches, se sont relancés. Grâce notamment à LeBron James, auteur de son huitième triple-double de la saison (26 points, 10 rebonds, 11 passes). Le King a été bien épaulé par J.R. Smith (23 points). Le néo-All Star, Victor Oladipo, a bien réalisé un match plein. Mais ses 25 points, 7 passes et 6 rebonds n'ont pas suffi pour empêcher la victoire de Cleveland, 3e de la Conférence Est.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0