Getty Images

Russell Westbrook tient sa revanche sur Kevin Durant et les Warriors !

Westbrook tient sa revanche sur Durant et les Warriors !

Le 07/02/2018 à 07:31Mis à jour Le 07/02/2018 à 09:19

NBA – Auteur d’un récital, Russell Westbrook a mis les champions en titre au tapis. A lui tout seul, ou presque ! Le MVP sortant a livré une prestation impressionnante et peut enfin savourer une victoire sur son meilleur ennemi.

Le joueur : Russell Westbrook étincelant contre Golden State

Les médias ont voulu créé une rivalité entre Russell Westbrook et Kevin Durant après que ce dernier ait quitté celui qu’il qualifiait de "frère" pour rejoindre leur ancien ennemi commun : les Warriors. La narration était bien faite. Mais vu l’écart béant de niveau entre Golden State et Oklahoma City, cette animosité – palpable – ne se traduisait pas par de vrais chocs sur le terrain. Plus des piques déguisées sur les réseaux sociaux, des articles sur le web ou quelques échanges verbaux sur le parquet.

Même après avoir récupéré Paul George et Carmelo Anthony, le Thunder semble encore plusieurs tons en dessous des champions NBA. Mais pas cette nuit. Cette nuit, un homme a fait la différence (enfin deux en fait). Russell Westbrook. Déchaîné, le meneur All-Star a agressé la défense fébrile des Warriors toute la soirée. Il a notamment accéléré le rythme au retour des vestiaires, prenant de court des Californiens trop passifs.

Kevin Durant s’est finalement retrouvé à la place où se trouvait son ancien ami l’an dernier : il a cartonné, seul, pendant que son équipe se faisait atomiser. KD a terminé avec 33 points. Soit une unité de moins que Westbrook, auteur de 34 pions, 9 rebonds et 9 passes. Il a parfaitement été épaulé par Paul George, meilleur marqueur du match avec 38 pions. OKC a donc gagné ses deux chocs avec Golden State depuis le début de la saison. Celui-ci est encore plus éclatant que le premier. Russ peut maintenant savourer.

Le match : Le Magic torpille les Cavaliers

Oh que Cleveland s’enfonce dans la crise. Déjà battus douze fois au cours de leurs dix-huit dernières sorties, les triples finalistes ont encore encaissé une lourde défaite. Mais cette correction fait peut-être même plus mal que la précédente, pourtant sévèrement infligée par des Rockets vainqueur de 42 points. Celle de cette nuit, contre Orlando (116-98) est plus douloureuse parce que le Magic est l’une des plus mauvaises équipes de la ligue. Et c’est donc contre une formation à la dérive, privée de deux titulaires (Aaron Gordon et Nikola Vucevic), que des Cavaliers au complet ont laissé filer une avance de 21 points. Une honte.

Le groupe est parti en vrille à la moindre adversité rencontrée. Comme à chaque fois. Tyronn Lue, parti au cours du second quart temps (il était malade, selon la franchise), n’a pas assisté à la deuxième période. Il n’a donc pas pu gérer la débandade totale de ses joueurs au retour des vestiaires. Le Magic, pourtant encore mené de 17 points à ce moment-là, a converti ses dix premiers tirs dans le troisième quart temps. Suffisant pour faire exploser un adversaire trop fragile.

LeBron James a terminé avec 25 points, 10 rebonds et 5 passes. Mais il n’a pas su peser sur la partie. Il a même été éclipsé par les 34 points du surprenant Jonathon Simmons. C’est la première fois depuis début novembre qu’Orlando parvient à gagner deux matches de suite. Bien sûr, il fallait que ça tombe contre les Cavaliers, proie facile pour n’importe quelle franchise en ce moment.

Le blessé : Saison terminée pour Kristaps Porzingis !

Terrible soirée pour les Knicks. Dominés par les Bucks d’Eric Bledsoe, ils ont perdu beaucoup plus qu’un match. New York a perdu son seul All-Star. Mal retombé après un dunk, Kristaps Porzingis n’a pas pu se relever seul et il a été accompagné par ses coéquipiers au vestiaire. Le joueur a immédiatement passé une IRM et le verdict est tombé : déchirure des ligaments du genou. Autrement dit, plusieurs mois d’arrêt et une saison terminée. C’est vraiment une très triste nouvelle.

Les Français : Ian Mahinmi continue sa montée en puissance

Souvent oublié par les représentants tricolores, Ian Mahinmi revient bien après sa grave blessure au genou. Le Français enchaîne les prestations intéressantes en sortie de banc. Ce fut encore le cas cette nuit. Le pivot remplaçant des Wizards a bataillé en vain avec Joel Embiid et les Sixers mais il a tout de même terminé avec 13 points et 4 rebonds en 23 minutes. Son temps de jeu augmente, ses statistiques aussi.

Evan Fournier a lui été précieux lors du large succès du Magic contre Cleveland. Il a inscrit 19 points. Frank Ntilikina n’a joué que 10 minutes (2 points, 2 passes) lors de la défaite des Knicks contre les Bucks.

Le dunk : Giannis Antetokounmpo cale le dunk de l’année

Mais… mais… mais… il vient vraiment de passer par-dessus Tim Hardaway Jr là ????

Tous les scores

Magic – Cavaliers : 116-98
Raptors – Celtics : 111-91
Hawks – Grizzlies : 108-82
Nets – Rockets : 113-123
Knicks – Bucks : 89-103
Sixers – Wizards : 115-102
Lakers – Suns : 112-93
Warriors – Thunder : 105-125

0
0