Getty Images

Séisme en perspective : Anthony Davis veut quitter les Pelicans

Séisme en perspective : Davis veut quitter les Pelicans

Le 28/01/2019 à 16:12Mis à jour Le 28/01/2019 à 16:13

NBA - Anthony Davis a annoncé aux Pelicans son intention de ne pas prolonger son contrat. L'intérieur, qui va pouvoir signer un contrat maximum à l'été 2020, souhaite aller voir ailleurs. Et pourrait être transféré avant le 7 février prochain, date de la fin de la période des transferts.

C'est une information apte à faire trembler la NBA. Anthony Davis a dit aux Pelicans qu'il comptait changer d'air. Selon le toujours bien informé Adrian Wojnarowski d'ESPN, l'intérieur a expliqué à sa franchise qu'il ne comptait pas signer une extension de son contrat, qui arrive à expiration lors de l'été 2020. Son but ? Rejoindre une franchise apte à assouvir ses ambitions et ses rêves de titre. De quoi affoler la Ligue alors que la fin de la période des trades est le 7 février pour cette saison.

Anthony Davis veut connaitre autre chose. Il veut surtout gagner ! Le natif de Chicago est lassé du manque de compétitivité de la Nouvelle-Orléans, qui l'avait sélectionné au premier choix de la draft en 2012. Depuis son arrivée dans la Ligue, il n'a connu les playoffs qu'à deux reprises, et encore sans grand succès. La frustration n'a cessé de grandir. Or cette saison, les Pelicans ne sont pas à la hauteur des attentes avec un bilan de 22 victoires pour 28 défaites, soit le 13e de la conférence Ouest. A 25 ans, Davis, qui peut signer un contrat de max de cinq ans pour 240 millions de dollars à la clef en 2020, envisage donc de s'en aller. Il l'a dit clairement à sa franchise pour ne pas la mettre dos au mur.

" Il veut être transféré dans une équipe qui peut lui offrir une chance de gagner"

C'est un petit tremblement de terre dans la grande Ligue nord-américaine. Il faut rappeler qu'Anthony Davis n'est pas le premier venu. C'est tout simplement l'un des meilleurs joueurs du monde. Si son physique le lâche régulièrement et n'est pas parvenu à guider sa franchise vers les sommets, ses stats le démontrent : il tourne à 29,3 points, 13,3 rebonds et 4,4 passes par match cette saison. En clair, il peut changer l'avenir d'une équipe. Or, il ne compte pas aller n'importe où.

Il l'a déjà dit : les "Super Teams" le font saliver. "Il veut être transféré dans une équipe qui peut lui offrir une chance de gagner régulièrement et de viser le titre", explique Rich Paul son agent sur ESPN. Il n'y a donc pas beaucoup de choix. Si presque toutes les franchises de la Ligue vont se pencher sur son cas, son nom circule notamment du côté de Boston ou des Lakers. Mais avant le 7 février prochain, c'est bien la franchise de L.A qui a le plus beau joli coup à jouer.

LeBron James et Anthony Davis

LeBron James et Anthony DavisGetty Images

Les Celtics embêtés par une règle NBA

Boston est en effet confronté à un souci : une règle NBA appelée "Designated Player". Si les Celtics possèdent de nombreux joueurs aptes à rentrer dans un trade, ils ne peuvent pas récupérer Anthony Davis tant que Kyrie Irving est encore là ou que l'ancienne star des Cavs a signé un nouveau contrat, ce qui devrait arriver l'été prochain. Pourquoi ? Car Anthony Davis et Kyrie Irving ont profité de la règle du "Designated Player" au moment de prolonger leur dernier contrat. Or, une franchise n'a pas le droit de posséder deux joueurs avec ce statut.

Les Lakers, qui rêvent de l'associer à LeBron James, devraient essayer d'en profiter pour tenter de le récupérer. Magic Johnson et les dirigeants des Lakers ont des jeunes à mettre dans la balance. Mais ils ne seront pas les seuls, et il y a fort à parier que les C's n'ont pas dit leur dernier mot. Les prochaines semaines s'annoncent animées !

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0