Getty Images

Un Dwyane Wade vintage vient à la rescousse du Heat !

Un Dwyane Wade vintage à la rescousse du Heat

Le 17/04/2018 à 06:53Mis à jour Le 17/04/2018 à 07:57

NBA – Porté par un Dwyane Wade de gala (28 points), Miami a battu Philadelphie cette nuit (103-113). Les deux équipes ont chacun gagné un match avant que la série prenne désormais la direction de la Floride.

Sixers – Heat : 103-113

Les deux équipes sont à égalité 1-1

Dwyane Wade ne peut plus incarner un rôle majeur en NBA. Parce qu’à 36 ans et après une quantité de blessures, ses plus belles années sont évidemment derrière lui. Mais il lui arrive ponctuellement de délivrer des prestations de haut vol qui rappellent son glorieux passé. Des flashes de ‘Flash’, son surnom à l’époque où sa vitesse supersonique lui permettait de transpercer les défenses soir après soir. Il est presque toujours le même joueur – moins rapide, plus malin – il n’est juste plus aussi régulier. Mais Wade sait se surpasser quand la situation l’exige.

Dos au mur après une lourde défaite dans le Match 1 (103-130), le Heat avait typiquement besoin d’un électrochoc. En bon leader, le triple champion NBA a guidé les siens. Il a terminé avec 28 points à 11/16 aux tirs en 26 minutes. En sortie de banc. Et Miami l’a ainsi emporté 113-103 contre Philadelphie.

Ben Simmons (Philadelphie)

Ben Simmons (Philadelphie)Getty Images

Wade a d’abord fait la différence dans le second quart temps. Les Floridiens étaient alors menés. Conscients que le futur Hall Of Famer n’est pas un bon shooteur extérieur, les Sixers l’ont laissé complètement libre pour tirer. Ses vis-à-vis reculaient de plusieurs pas pour couper l’accès au cercle et blinder la raquette. La star a réagi en trouvant sa zone de confort, à mi-distance. D-Wade a alors multiplié les paniers à cinq-six mètres. Il a converti ses sept premiers tirs et les joueurs de Philly se sont mis à douter. Leur stratégie était à revoir. Cette adresse a permis au Heat de se débloquer offensivement. Il y avait soudainement plus d’espaces pour les autres joueurs. Les joueurs d’Erik Spoelstra ont donc passé 34 points à leurs adversaires en douze minutes – dont 15 pour leur vétéran – tandis que les Sixers calaient à 13 unités. +14 à la pause.

Miami s’est fait un peu peur en laissant Ben Simmons (24 points, 9 rebonds et 8 passes) et les siens revenir. Mais les shooteurs de Philadelphie étaient nettement moins en réussite qu’au premier match. 7/36 derrière la ligne à trois-points. Dwyane Wade s’est quand même employé pour anéantir tout espoir de remontée fantastique des Sixers en fin de match. Il a mis le panier pour la gagne.

La série est donc lancée. Ou relancée. Le Heat a récupéré l’avantage du terrain en s’imposant à l’extérieur. La franchise de South Beach recevra lors des deux prochains rencontres. En revanche, les Sixers devraient eux bientôt pouvoir compter sur le retour de Joel Embiid.

Warriors-Spurs : 116-101

Golden State mène 2-0

Le réveil de Klay Thompson aura été fatal aux San Antonio Spurs. Bien dedans pendant les deux premiers quarts temps, les éperons menaient de six points à la pause dans le sillage d’un excellent LaMarcus Aldridge (34 points). Ils pouvaient y croire. Mais tout va très vite avec les Golden State Warriors. Même en l’absence de Stephen Curry. Thompson a donc pris feu dès le retour des vestiaires (24 de ses 31 points inscrits après la pause) et les champions en titre ont creusé un petit écart. +5. Puis +10. Et même +13 après deux tirs primés consécutifs de Draymond Green et Quinn Cook. Ils ont ensuite tenu le score jusqu’au bout malgré quelques tentatives de Patty Mills. Les Californiens mènent désormais 2-0 alors que la série prend la direction du Texas.

0
0