Getty Images

Wolves, Westbrook, playoffs : tout savoir sur la dernière nuit de la saison régulière

Wolves, Westbrook, playoffs : tout savoir sur la dernière nuit de la saison régulière

Le 12/04/2018 à 07:11Mis à jour Le 12/04/2018 à 07:20

NBA - Soirée extraordinaire pour cette dernière journée de saison régulière ! Des exploits, des records, des premières, de l'émotion... beaucoup d'histoires à raconter dont celle de Russell Westbrook, premier joueur à boucler deux saisons de suite en triple-double. Minnesota a mis fin à quatorze saisons de disette en arrachant (enfin) les playoffs.

Le joueur : Russell Westbrook, historique, finit une deuxième saison avec un triple-double de moyenne

Sans doute conscient des débats à son sujet, sans doute conscient des arguments de ses détracteurs lors des prochaines discussions à propos de ses performances surnaturelles mais controversées, Russell Westbrook a pris sa plus belle machette pour découper toute tentative de dénigrement de son nouvel accomplissement historique : “Je sais que beaucoup de gens font de blagues sur mes rebonds ou disent que je joue pour mes stats. Mais ça ce saurait si tout le monde pouvait prendre 20 ou 15 rebonds. Les gens devraient essayer juste pour voir à quel point c’est dur. Je suis fatigué d’entendre les mêmes bêtises, de lire que je vole des rebonds, ceci ou cela. Je suis fier de ce que je fais. Je joue à fond. Je vais plus attraper les rebonds plus vite que les autres. C’est aussi simple que ça.

Les polémiques ne se désamorceront pas pour autant mais le meneur d’Oklahoma City a donné le ton. Maintenant, l’exploit. En captant son seizième rebond de la soirée dans le troisième quart temps, le MVP sortant est devenu le premier basketteur NBA à boucler deux saisons de suite avec un triple-double de moyenne. Ironiquement, Carmelo Anthony, qui avait avoué plus tôt que Westbrook volait des rebonds à ses coéquipiers, a hurlé pour que son meneur vienne prendre le rebond. Il a ensuite été acclamé par la foule ainsi que par ses camarades.

Il avait fait des rebonds une priorité sur les deux derniers matches de la saison. Il jouait évidemment pour ça. Pour ce triple-double de moyenne. Il lui en manquait 34 à deux rencontres de la fin. Il en a donc capté 18 contre le Heat avant d’en prendre 20 cette nuit (avec aussi 6 points et 19 passes). Ce qui lui donne 25,4 points, 10,1 rebonds et 10,3 passes sur l’ensemble de la campagne. Le Thunder a battu les Grizzlies dans son sillage (137-123). Alors, oui, il a pensé à ses statistiques. Mais peut-on vraiment lui donner tort ? Combien de fois se présente une telle opportunité de marquer l’Histoire de la ligue ? Les contextes, ils s’oublient. Tout comme nous n’avons finalement aucune idée des conditions dans lesquelles certaines légendes ont réussi certaines performances incroyables. Dans vingt ans, peu nombreux seront ceux à se soucier de la façon dont Westbrook est allé chercher ses rebonds. Ils retiendront d’abord qu’il est devenu le premier – et probablement le seul – joueur à compiler deux saisons de suite avec un triple-double de moyenne.

Russell Westbrook

Russell Westbrook Getty Images

Le match : Minnesota met fin à 14 années de disette !

C’était LE match à suivre cette nuit. La rencontre de playoffs avant les playoffs. La finale de la saison régulière. Les Nuggets se rendaient sur le parquet des Timberwolves avec un enjeu immense pour les deux franchises : le vainqueur décrochait sa place en playoffs. Le vaincu rentrait chez lui éliminé et bien sûr frustré. Un hasard du calendrier excitant alors que les deux formations présentaient le même bilan avant la partie (46 victoires et 35 défaites). Quarante-huit minutes pour tout donner. Pour se sauver ou pour effacer toute une saison. L’affiche a vraiment tenu ses promesses. Car en réalité, il a fallu cinquante-trois minutes pour enfin départager Denver et Minnesota.

Les Wolves l’ont emporté en prolongation (112-106). Ils peuvent remercier Jimmy Butler. Revenu d’une blessure au genou il y a quelques jours, l’arrière All-Star s’est surpassé pour terminer avec 31 points en 42 minutes, avec aussi 5 rebonds et 5 passes. Butler est venu ici pour assumer un rôle de patron. Et il n’a pas lâché les siens. Il a été le meilleur joueur de son équipe tout au long de la saison et c’est d’abord grâce à lui si l’organisation va enfin retrouver les playoffs. Cela faisait quatorze ans que le public de Minneapolis n’avait pas connu ça ! Plus d’une décennie à attendre. Quatorze saisons de disette. Maintenant la délivrance.

Les Nuggets se sont battus jusqu’au bout, à l’image de Nikola Jokic (35 points) ou Jamal Murray (20). Mais les joueurs de Mike Malone peuvent désormais regretter tous les matches faciles qu’ils ont laissé filer à la mi-mars. Ils se sont repris trop tard. Les Wolves se sont aussi écroulés en fin de saison après avoir été troisièmes pendant un moment. Ils ont simplement souffert en l’absence de Jimmy Butler. Son retour en forme a donc permis à la franchise de faire le sien en playoffs.

Jimmy Butler

Jimmy ButlerGetty Images

Le record : Markelle Fultz, plus jeune joueur de l’Histoire à compiler un triple-double

La saison de Markelle Fultz, premier choix de la draft 2017, était une grande énigme mais le meneur l’a bouclée sur une note positive et historique. Il est devenu le plus jeune joueur NBA à compiler un triple-double, effaçant du même coup un record établi quelques mois plus tôt par son dauphin à la draft, Lonzo Ball. Avant eux, LeBron James était le joueur le plus précoce en triple-double. Mais Fultz a donc cumulé 13 points, 10 rebonds et 10 passes (en sortie de banc) à 19 ans et 317 jours. Une belle récompense pour un jeune homme qui a manqué 68 matches en raison d’une blessure à l’épaule cette saison. Il en avait carrément oublié comment tirer un ballon de basket. Mais l’ex-superstar universitaire retrouve ses sensations. Fultz peut même jouer un rôle de facteur X pour les Sixers, qualifiés pour les playoffs et troisièmes à l’Est.

La première : LeBron James boucle enfin une saison complète

Invraisemblable mais véridique : LeBron James n’avait jamais joué tous les matches d’une saison NBA. Il l’a fait. Lui aussi. Au terme de sa quinzième campagne dans la ligue et à 33 ans. Le King n’a joué que onze minutes contre les Knicks cette nuit (défaite des Cavaliers 98-110). Le temps d’inscrire 10 points pour maintenir sa série historique de matches consécutifs à dix pions ou plus. Mais ses onze petites minutes valident donc sa saison complète. Sa première.

Les Français : Ntilikina et Yabusele s’illustrent

Pour leur dernière sortie de leur première saison NBA, les rookies Frank Ntilikina et Guerschon Yabusele se sont mis en avant. Les deux jeunes joueurs ont inscrit 16 points lors des victoires de leurs équipes respectives, New York et Boston. De belles promesses en attendant la suite.

L’autre finale : Portland va chercher sa troisième place

Menés par Damian Lillard (36 points, 10 passes), les Blazers ont battu le Jazz (102-93) pour s’assurer une place sur le podium à l’Ouest. Ils affronteront les Pelicans en playoffs. Utah défiera Oklahoma City.

Les oppositions en playoffs

Conférence Est

1. Toronto vs 8. Washington
4. Cleveland vs 5. Indiana
2. Boston vs 7. Milwaukee
3. Philadelphie vs 6. Miami

Conférence Ouest

1. Houston vs 8. Minnesota
4. Oklahoma City vs 5. Utah
2. Golden State vs 7. San Antonio
3. Portland vs 6. New Orleans

Tous les scores

Trail Blazers – Jazz : 102-93
Clippers – Lakers : 100-115
Kings – Rockets : 96-83
Sixers – Bucks : 130-95
Thunder – Grizzlies : 137-123
Cavaliers – Knicks : 98-110
Celtics – Nets : 110-97
Timberwolves – Nuggets : 112-106
Bulls – Pistons : 87-119
Heat – Raptors : 116-109
Pelicans – Spurs : 122-98
Magic – Wizards 101-92

0
0