AFP

Aldridge sort le match de sa vie, San Antonio terrasse OKC !

Aldridge sort le match de sa vie, San Antonio terrasse OKC !

Le 11/01/2019 à 07:47Mis à jour Le 11/01/2019 à 08:49

NBA – C’est après deux prolongations que San Antonio est sorti vainqueur de son duel avec Oklahoma City la nuit dernière. Une superbe rencontre, jouée sur un rythme effréné et marquée par les 56 points d’un immense LaMarcus Aldridge. Un festival offensif des deux équipes qui a donc finalement tourné à l’avantage des Spurs (154-147).

Le match : Aldridge a fini par renverser le Thunder

Ce n’est pas tous les jours que Terrence Ferguson et Jerami Grant apportent respectivement 21 et 25 points pour le Thunder. Quand des joueurs de devoir comme eux contribuent au scoring, c’est censé être un vrai plus pour une formation qui se repose essentiellement sur ses stars. Ce n’est pas non plus tous les jours que Russell Westbrook, absolument catastrophique en termes d’adresse cette saison (il est parti pour faire l’un des plus mauvais exercices de tous les temps dans ce domaine), convertit la moitié de ses tentatives. 11 sur 22 pour 24 points. Et dire qu’il a aussi distribué 24 passes décisives, ce qui ça, pour le coup, ne lui était encore jamais arrivé ! Et malgré tout ça, l’équipe d’Oklahoma City s’est inclinée contre San Antonio cette nuit (154-147 pour les Spurs).

Parce qu’en face, il y avait un incroyable LaMarcus Aldridge. L’intérieur All-Star a sorti le meilleur match de toute sa carrière. 56 points au compteur, 20 sur 33 aux tirs et un impeccable 16 sur 16 aux lancers-francs. Il a aussi inscrit les 13 derniers points de son équipe dans le quatrième quart temps – dont 11 en cinq minutes – pour résister du mieux possible à la remontée soudaine du Thunder. Les Spurs menaient de 12 points à l’entame des douze dernières minutes mais Westbrook et ses coéquipiers ont mis la pression pour finalement arracher la prolongation sur un alley-oop converti par Grant à cinq secondes de la sirène.

Que ce soit à la fin du premier quart temps ou à la fin de la première prolongation, DeMar DeRozan a hérité de la gonfle à chaque fois et il a manqué ses tentatives pour achever Oklahoma City. C’est donc après une deuxième prolongation que les Spurs ont fini par enfin faire la différence. Les joueurs de Gregg Popovich ont aussi battu un record NBA en réussissant leur quatorze premières tentatives à trois-points ! Ils ont terminé à 16 sur 19. Cette très belle victoire confirme la montée en puissance des éperons, qui se rapprochent du top quatre de la Conférence Ouest.

Le joueur : Dwyane Wade fait gagner Miami

Boston restait sur quatre victoires consécutives avant de se déplacer sur le parquet de Miami cette nuit. Et c’est Dwyane Wade, légende du Heat qui a mené de nombreuses batailles avec les Celtics, qui a mis fin à cette série en inscrivant 19 points. Les Floridiens l’ont emporté sous l’impulsion du vétéran (115-99). Ils ont fait la différence assez tôt dans la partie et menaient déjà de 18 points à la pause (61-43). Puis même de 26 peu de temps après le retour des vestiaires. Moment choisi par Kyrie Irving, meilleur marqueur du match avec 22 pts, pour passer un 16-0. Wade a alors ramené le calme en inscrivant plusieurs paniers pour stopper l’hémorragie. Les joueurs d’Erik Spoelstra sont ensuite restés au contrôle jusqu’à la fin de la partie.

La performance : Nouveau triple-double pour Nikola Jokic

Les soirs se suivent et se ressemblent pour Nikola Jokic. Déjà étincelant lors du dernier match contre Miami, au cours duquel il avait posté 29 points, 11 rebonds et 10 passes en plus du panier pour le gagne, il a enchaîné avec un nouveau triple-double. Un poil plus sobre cette fois-ci : 18 points, 14 rebonds et 10 passes en 28 minutes. Dans son sillage, les Nuggets ont battu les Clippers (121-100). Jamal Murray a ajouté 23 points. Les deux jeunes patrons de la franchise du Colorado continuent donc de briller. Et Denver consolide chaque jour sa première place à l’Ouest. S’ils tiennent sur ce rythme, Jokic, All-Star en puissance, et ses coéquipiers seront vraiment bien placés pour finir sur le podium même en cas de coups de mou passagers d’ici avril.

Tous les scores

Heat – Celtics : 115-99
Nuggets – Clippers : 121-100
Spurs – Thunder : 154-147
Kings – Pistons : 112-102

0
0