Getty Images

De retour, LeBron James a subi une correction avec les Lakers à Indiana

LeBron et les Lakers ont pris une grosse fessée

Le 06/02/2019 à 07:45

NBA – LeBron James a rejoué cette nuit après s’être ménagé lors des cinq derniers jours. Sa présence n’a pas empêché les Lakers de prendre une rouste monumentale contre les Pacers (94-136). C’est la défaite la plus sévère – en termes d’écart – de la carrière du King.

Le match : Les Lakers ne sont vraiment pas dedans

L’ambiance est nauséabonde aux Lakers en ce moment. La moitié de l’effectif a été proposé aux Pelicans en l’échange d’Anthony Davis. La tension est telle que certains vétérans ont failli en venir aux mains avec le coach Luke Walton lors de la dernière défaite de l’équipe. Un match que LeBron James n’avait pas joué, pour se reposer, alors qu’il venait tout juste de manquer quinze rencontres sur blessure (adducteurs). Cette nuit, le King était bien là. Mais il n’a rien changé. Il n’a rien changé à l’attitude défaitiste des Angelenos, sans énergie et sans fierté. Les Lakers ont été largement battus par les Pacers qui évoluent pourtant sans Victor Oladipo, leur seul All-Star. 94-136 pour Indiana. 42 points d’écart.

Jamais James n’avait jamais participé à une rencontre aussi déséquilibrée. C’est la pire défaite de sa carrière. Maigre consolation : il est devenu le plus jeune joueur de l'historie à franchir la barre des 32 000 points en carrière. Il a inscrit 18 points, 7 rebonds et 9 passes en 30 minutes mais les Lakers ont aussi pris le bouillon quand il était sur le terrain. Parce que leurs adversaires étaient déchaînés. Notamment à trois points. Ils ont planté 19 tirs primés, dont 4 pour un Bojan Bogdanovic auteur de 24 points. 22 pour Myles Turner et 17 pour trois joueurs différents en sortie de banc. Les playoffs continuent doucement de s’éloigner pour les Lakers, dixièmes à l’Ouest.

Le joueur : Kyle Lowry plus fort que les rumeurs

Les Raptors sont agressifs sur le marché à l’approche de la deadline (jeudi soir). Ils ont encore quelques heures pour réaliser un éventuel transfert. Des spéculations évoquaient un échange de Kyle Lowry vers Memphis afin que les Canadiens mettent la main sur Mike Conley et Marc Gasol. C’est dans cette situation particulière que le meneur All-Star a mené Toronto à la victoire contre Philadelphie (119-107).

Il a inscrit 17 de ses 20 points en première période pour mettre son équipe sur les bons rails. Dans son sillage, les Raptors ont pris 12 (40-28) puis 15 points d’avance (72-57) avant de gérer la fin de rencontre. Kawhi Leonard a ajouté 24 points et Serge Ibaka pointait à 20 points et 10 rebonds. En face, Joel Embiid a été monstrueux (37 pts, 13 rbds) mais ce fut insuffisant. C’est une belle victoire pour Toronto contre un adversaire direct à l’Est.

Les performances : George et Westbrook enchaînent

Les deux stars du Thunder ont trouvé un équilibre cette saison : Paul George marque un paquet de points et gère la défense pendant que Russell Westbrook fait tout le reste. L’ailier All-Star a donc encore planté 39 points pendant que son meneur compilait son septième triple-double de suite (16 pts, 15 rbds, 16 pds) et Oklahoma City a battu Orlando (132-122).

L’exploit : Encore une remontée fantastique des Clippers

Ça devient une spécialité pour les Clippers. Remonter le plus de points possibles en peu de temps et finalement l’emporter. Il y a quelques jours, les Californiens, menés de 25 points par les Pistons, avaient fini par battre Detroit. Même scénario la nuit dernière. Les Hornets ont compté jusqu’à 20 points d'avance (68-88 à trois minutes de la fin du troisième quart) avant de subir les assauts de Lou Williams (31 points) et Tobias Harris (34). Ce dernier a conclu la remontée de son équipe avec un ultime panier pour la gagne à quatre secondes de la sirène. Victoire finale de Los Angeles, 117-115.

Les Français : Evan Fournier brillant dans la défaite

Le Magic a perdu contre le Thunder mais Evan Fournier a réalisé un excellent match sur le plan individuel. Il a compilé 25 points à 8 sur 16 aux tirs avec aussi 5 rebonds et 5 passes décisives. Moins de réussite pour Nicolas Batum (9 pts, 6 rbds) et Tony Parker (4 pts) avec les Hornets, eux aussi battus.

Tous les scores

Hornets – Clippers : 115-117
Cavaliers – Celtics : 96-103
Pacers – Lakers : 136-94
Knicks – Pistons : 92-105
Sixers – Raptors : 107-119
Grizzlies – Timberwolves : 108-106
Thunder – Magic : 132-122
Trail Blazers – Heat : 108-118

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0