Getty Images

Faille dans l'opération tanking et fin de série de 18 défaites pour Knicks

Faille dans l'opération tanking et fin de série de 18 défaites pour Knicks
Par AFP

Le 15/02/2019 à 06:26Mis à jour Le 15/02/2019 à 11:49

NBA - Bien décidés à se laisser couler, les New York Knicks avaient empilé 18 défaites depuis leur dernière victoire, le 4 janvier. Jeudi, ils se sont réveillés à Atlanta (91-106).

Tout arrive pour les New York Knicks : après avoir concédé 18 défaites de suite, soit la plus longue série de revers de leur histoire, ils se sont imposés à Atlanta 106 à 91, jeudi. Les Knicks n'avaient plus gagné de match depuis le 4 janvier et une victoire, déjà l'extérieur, sur le parquet des Lakers (119-112).

Depuis, la franchise new-yorkaise a sombré à la dernière place de la conférence Est. Elle affiche le plus mauvais bilan des trente équipes du Championnat NBA (11 v-47 d).

Elle a aussi cédé son meilleur joueur, le Letton Kristaps Porzingis, blessé depuis plus d'un an, et son meilleur marqueur, Tim Hardaway Jr, à Dallas dans l'espoir de pouvoir recruter une ou deux stars en juillet prochain.

Pire, les Knicks ne se sont plus imposés au Madison Square Garden, leur salle mythique, depuis le 1er décembre, pour la plus grande colère de leurs supporteurs. Mais contre Atlanta vendredi, l'équipe de David Fizdale a pris un départ tonitruant et menait 28 à 13 après la première période.

Sous l'impulsion de Dennis Smith junior, arrivé à New York dans le cadre de l'échange avec Dallas, les Knicks ont résisté au retour des Hawks juste avant la pause.

Smith, avec ses 19 points, a redonné de l'air à son équipe en 3e période et a reçu le soutien de John Jenkins et Kadeem Allen (14 pts chacun).

Dennis Smith lors de Atlanta Hawks - New York Knicks en NBA le 14 février 2019
Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0