Getty Images

Leonard étincelant, Toronto impressionnant : les Raptors sont aux portes de l'exploit

Leonard étincelant, Toronto impressionnant : les Raptors sont aux portes de l'exploit

Le 08/06/2019 à 08:31Mis à jour Le 08/06/2019 à 08:35

NBA - Menés par un Kawhi Leonard exceptionnel (36 pts), les Raptors ont encore battu les Warriors à l’extérieur cette nuit (92-105). Ils ne sont désormais plus qu’à une victoire du premier sacre de leur histoire avant le prochain match disputé devant leur public lundi soir.

Warriors – Raptors : 92-105

Toronto mène 3-1

Jeudi, après la défaite des Warriors lors du Match 3, nous avions rappelé que la route vers le titre était encore longue pour les Raptors. Ils nous ont fait mentir. Encore vainqueurs cette nuit (92-105), les joueurs de la franchise canadienne, qui dispute les premières finales de son histoire, sont plus proches que jamais de soulever le trophée. Plus qu’une victoire et ils seront champions NBA.

La rencontre était pourtant mal engagée pour les hommes de Nick Nurse. Ils ont rapidement compté jusqu’à 11 points de retard. Mais ils n’ont pas paniqué. C’est d’ailleurs l’un des traits de caractère les plus impressionnants de ce groupe : malgré leurs inexpériences à ce niveau, les Raptors font preuve d’une grande force mentale même quand ils sont mis dos au mur. Ils n’ont pas peur des doubles champions en titre. Ils n’ont pas peur de l’enjeu. Ils sont restés au contact alors qu’ils étaient vraiment très maladroits en première mi-temps. Et ils ont même fini par recoller, petit à petit, alors que Klay Thompson signait son retour avec 14 points inscrits avant la pause (28 au total).

Absent lors du Match 3, l’arrière All-Star était inspiré pour son retour. Sa présence s’est de suite fait sentir. Ses cinq points consécutifs ont permis à son équipe de prendre 8 points d’avance à quelques minutes de la fin du deuxième quart temps (42-34). Mais Toronto a réussi à revenir à quatre longueurs au moment de revenir au vestiaire (46-42). Ce n’était que le calme avant la tempête.

Kawhi Leonard en patron

Plus qu’une tempête, un ouragan Kawhi. La superstar des Raptors a encore une fois donné le ton. Elle a guidé ses coéquipiers. Leonard a attaqué le troisième quart temps en trombe avec deux paniers à trois-points coup sur coup. Toronto est alors passé devant pour la première fois de la soirée. La partie s’est hachée avec de nombreuses fautes non sifflées des deux côtés. Un duel physique mais pas forcément très défensif. Les deux équipes ont juste raté beaucoup de tirs. Ce qui explique en grande partie le petit score.

Mais le niveau de jeu époustouflant de Leonard a fini par faire la différence. Il a inscrit 17 de ses 36 points dans le troisième quart temps. En isolation le plus souvent. Dès que les Raptors avaient besoin d’un panier, ils se tournaient vers lui. Et ils répondaient présents. Si cette équipe paraît aussi forte, c’est d’abord parce qu’il est (largement) au-dessus du lot. Quand ce n’était pas lui, c’était l’excellent Serge Ibaka, facteur X de cette rencontre avec 20 points (9 sur 12 aux tirs), 4 rebonds et 2 blocks en sortie de banc. Ensemble, ils ont fait grimper l’écart à +12 à la fin du troisième quart temps (67-79).

Les Warriors n’ont pas abandonné. Ils ont parfois recollé à -8 pendant le dernier quart. Sous l’impulsion de Thompson, toujours, mais aussi de Stephen Curry (27 pts). Mais les deux ‘Splash Brothers’ étaient trop seuls. L’absence de Kevin Durant s’est encore une fois clairement fait ressentir. Son retour hypothétique est peut-être la seule note d’espoir pour Golden State. Mais ce n’est pas garanti. Les Raptors auront l’occasion d’en finir devant leurs supporters bouillants lundi prochain. Ça promet une atmosphère de folie.

Pariez sur le Basketball avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313