AFP

Jamal Murray fait exploser les Celtics, Evan Fournier magique au buzzer

Murray fait exploser les Celtics, Fournier magique au buzzer

Le 06/11/2018 à 07:39Mis à jour Le 06/11/2018 à 09:44

NBA - Attendu cette saison, Jamal Murray a effacé un début de saison en demi-teinte en claquant le plus gros carton de sa jeune carrière contre Boston cette nuit. Il a marqué 48 points tout en enchaînant les paniers dans le dernier quart temps.

Le joueur : Jamal Murray explose les compteurs

Un jeune joueur NBA a habituellement besoin de deux saisons pleines dans la ligue pour vraiment trouver ses marques, s’adapter au rythme effréné des rencontres ainsi que pour se mettre au niveau physiquement et tactiquement. C’est ainsi que la plupart des talents explosent littéralement lors de leur troisième saison. Jamal Murray a été drafté en 2016 et il n’a cessé de progresser lors de ses deux premiers exercices, passant de 9 à 16 points par match. Il est donc particulièrement attendu cette année. Pourtant, la gâchette canadienne a eu un peu de mal à se mettre en jambes malgré le très bon départ de son équipe. Cette nuit, Murray a remis les pendules à l’heure. Il a aussi fait sauter les compteurs. Dont son propre record personnel. Il a planté 48 points pour mener les Nuggets à la victoire contre les Celtics (115-107).

Il était bouillant tout au long de la partie, avec un brillant 19 sur 30 aux tirs mais aussi 5 rebonds et 4 passes décisives. Mais c’est dans les moments les plus importants du match qu’il s’est surpassé. Murray a inscrit 19 points dans le dernier quart temps pour faire tomber Kyrie Irving (31 pts) et les stars de Boston. Il marchait sur l’eau. Le jeune homme a tenté en vain d’atteindre les 50 unités alors que le match était plié mais sa tentative de lay-up et son trois points en toute fin de rencontre ont échoué sur le cercle.

Cette performance servira peut-être de déclic pour le meneur de 21 ans, capable d’enchaîner le bon et le moins bon depuis le début de la saison.

Le match : Les Rockets vont nettement mieux

Menés par James Harden, les Rockets ont battu les Pacers cette nuit (98-94). Le MVP en titre a inscrit 28 points dont le trois-points décisif alors que les deux équipes étaient encore à égalité à 38 secondes de la sirène. C’est déjà la troisième victoire de suite pour Houston. La franchise texane reprend sa marche en avant après avoir perdu cinq de ses six premiers matches. Plus intéressant encore, les trois succès se sont construits en défense avec deux rencontres à moins de 100 points encaissés.

La performance : Un LaVine record au Garden

La saison des Bulls s’annonce bien triste et les supporters de la franchise l’ont déjà compris. Mais Zach LaVine représente à lui seul une raison de suivre la franchise de l’Illinois. Le jeune homme s’affirme comme un vrai scoreur de premier plan en NBA. Il l’a encore montré cette nuit en battant son record en carrière. Une éruption à 41 points pour mener Chicago à la victoire contre New York (116-115). Un duel de cancres qui s’est finalement décanté après deux prolongations. LaVine a fait pencher la balance en faveur des taureaux en réussissant son lancer décisif à deux dixièmes de la fin du match.

Les coups de mou : Pistons et Pelicans n’y sont plus

Ils ont frappé fort d’entrée mais seulement pour mieux chuter ensuite. Installés aux premières positions de leur Conférence respective il y a encore quelques jours, les Pistons et les Pelicans ont complètement perdu pied. Detroit s’est incliné contre Miami (120-115), son cinquième revers consécutif. New Orleans fait encore pire avec une sixième défaite de rang. Anthony Davis et ses coéquipiers ont été battus par le Thunder (122-116), une équipe qui monte en puissance, mais qui a peut-être perdu Russell Westbrook, sorti sur blessure (cheville).

Les Français : Evan Fournier pour la gagne !

Evan Fournier n’a pas été très adroit cette nuit (5/15 aux tirs, 15 points) mais il n’a pas tremblé au moment le plus important de la partie. Le Français a tout simplement offert la victoire au Magic en terrassant les Cavaliers à la sirène (102-100).

Rudy Gobert a compilé 14 points et 12 rebonds lors de la défaite du Jazz contre les Raptors. Frank Ntilikina (0 point, 2 passes) a lui été très discret avec les Knicks.

Tous les scores

Warriors – Grizzlies : 117-101
Clippers – Timberwolves : 120-109
Magic – Cavaliers : 102-100
Pistons – Heat : 115-120
Pacers – Rockets : 94-98
Knicks – Bulls : 115-116
Thunder – Pelicans : 122-116
Nuggets – Celtics : 115-107
Jazz – Raptors : 111-124

0
0