AFP

James Harden a sorti sa cape de MVP pour relancer Houston

Harden a sorti sa cape de MVP pour relancer Houston

Le 12/11/2018 à 07:36Mis à jour Le 12/11/2018 à 07:54

NBA – En difficulté depuis le début de la saison, les Rockets se sont donnés un peu d’air en battant les Pacers (115-103) sous l’impulsion d’un grand James Harden, auteur de 40 points, cette nuit. Tony Parker n'a pas été en reste non plus...

Le joueur : James Harden plante 40 points

Les spectateurs du Toyota Center de Houston ont enfin passé une bonne soirée, comprenez ici une soirée victorieuse, en allant regarder leur équipe préférée. En effet, les Rockets ont décroché leur tout premier succès à domicile cette saison. Il a donc fallu attendre presque un mois de compétition pour que la meilleure formation de la ligue l’an passé finisse par imposer sa loi dans son antre. Un succès contre les Pacers (115-103) dessiné par la patte gauche d’un James Harden inspiré.

Le MVP en titre a inscrit 40 points avec 8 tirs primés. Il a aussi capté 7 rebonds, délivré 9 passes décisives… et perdu 9 ballons. Mais son impact a tout de même été énorme pour des Rockets qui se cherchent. Mais au-delà de sa performance, l’information de la soirée concernait surtout Carmelo Anthony. Signé par Houston cet été, après avoir été transféré du Thunder aux Hawks puis coupé dans la foulée, l’ancien All-Star ne devrait plus rejouer avec la franchise texane. Les deux parties seraient en train de se mettre d’accord sur son départ.

L’expérience a très vite tourné à l’échec – les Rockets étaient nettement moins performants à chaque fois qu’il foulait le parquet – et les dirigeants ont voulu arrêté de payer les frais de ce pari complètement raté.

Le match : Un dernier dunk de James pour faire gagner les Lakers

C’était chaud pour Los Angeles cette nuit. Les Lakers, qui avaient joué à Sacramento la veille, réceptionnaient les modestes Hawks. Et ils ne sont pas passés loin d’une nouvelle défaite. LeBron James –26 pts, 7 rbds, 4 pds – et les siens l’ont finalement emporté dans les dernières secondes (107-106).

Alors qu’ils contrôlaient la partie, les joueurs de Luke Walton ont soudainement subi le retour en force de leurs adversaires. Les Hawks, menés par le rookie Trae Young (20 pts, 12 pds), ont passé un 7-0 pour repasser devant dans le quatrième quart temps (98-102). James a alors assumé ses responsabilités mais il a manqué plusieurs tirs. C’est tout de même lui qui a ramené son équipe à un petit point. Kyle Kuzma (18 pts) a ensuite pris le relais en marquant trois points consécutifs pour redonner l’avantage aux Lakers (105-104). Un dunk de Vince Carter a remis Atlanta au contrôle. James, envoyé sur la ligne, a alors manqué ses deux lancers-francs. Une fois de plus. Mais les Lakers ont pris le rebond et le quadruple MVP a fini par dunker pour délivrer les Lakers, avant un ultime contre de Tyson Chandler sur Trae Young.

La performance : Brook Lopez en feu à trois-points

Plutôt maladroit depuis le début de la saison, Brook Lopez a relevé la barre ce weekend. L’intérieur avait déjà été bon lors de la défaite des Bucks contre les Clippers. Il a été brillant cette nuit. Invité à prendre le plus de tirs à trois-points possibles, afin d’étirer les lignes pour Milwaukee en attaque, le pivot s’est exécuté en prenant sa chance 13 fois cette nuit. Pour 8 paniers primés, un record en carrière. Et 28 points menant son équipe à la victoire sur le parquet des Nuggets (121-114).

La franchise du Wisconsin se relance avec ce succès. A l’inverse, Denver s’enfonce un peu dans le doute avec une troisième défaite consécutive.

La série : Quatre à la suite pour Portland

Portland est décidément l’une des équipes en forme de ce début de saison. Les Blazers sont deuxièmes à l’Est avec 10 victoires en 13 matches et ils restent sur quatre succès de rang. Dont le dernier remporté cette nuit contre des Celtics encore une fois peu inspirés (100-94). Les joueurs de Terry Stotts se sont reposés sur Damian Lillard (19 pts, 12 pds), Jusuf Nurkic (18 pts, 17 rbds) et une grosse défense pour venir à bout des derniers finalistes de la Conférence Est. Jayson Tatum a marqué 24 points pour Boston. Kyrie Irving en a ajouté 21 mais les autres titulaires des Celtics ont été inexistants ou maladroits en attaque. Au contraire des Blazers, les hommes de Brad Stevens vivent un début de saison délicat avec 7 victoires et 6 défaites au compteur.

Les Français : Tony Parker encore étincelant !

Tony Parker revit depuis qu’il a rejoint Charlotte. Il paraît soudainement cinq ans de moins, lui qui paraissait parfois à bout de souffle à San Antonio l’an dernier. Le meneur remplaçant des Hornets a encore été très précieux lors du match remporté par son équipe sur le parquet des Pistons cette nuit (113-103). Il a terminé meilleur marqueur du match avec 24 points, à ex-æquo avec Kemba Walker. Son coéquipier Nicolas Batum a été plus discret avec 5 points, 8 rebonds et 3 passes.

Evan Fournier a inscrit 12 points lors de la victoire d’Orlando contre New York. Un match au cours duquel Frank Ntilikina n’aura joué que cinq minutes.

Tous les scores

Pistons – Hornets : 103-113
Rockets – Pacers : 115-103
Knicks – Magic : 89-115
Nuggets – Bucks : 114-121
Trail Blazers – Celtics : 100-94
Lakers – Hawks : 107-106

0
0